Hasta la vista Social Club !

Trans­for­mé en salle de sport, enter­ré, ruiné, démodé : depuis hier soir et l’an­nonce de la fer­me­ture du Social Club, les rumeurs vont bon train quant à l’avenir de la boîte des Grands Boule­vards. Mais même du côté de La Con­fis­erie, le crew qui reprend le club sous le nom Cats & Dogs, on n’a “aucune idée” d’où peut venir cette his­toire de salle de sport. Calmons-nous : oui, le nom change, mais les murs restent. Plus de logo Social Club sur la devan­ture noire de la rue Mont­martre, mais, dès le 2 juin, une nou­velle boîte, tou­jours pas général­iste, tou­jours porté sur l’élec­tron­ique — Arnaud Rebo­ti­ni, Tibo’z (le pro­gram­ma­teur du Zig Zag) ou Neue Grafik ont entre autres été annon­cés. “Nous allons faire de la house, de la tech­no et quelques soirées gay, notam­ment les afters Tomate tous les dimanch­es matins”, explique Tris­tan Her­vault, l’un des directeurs artis­tiques aux côtés de Max­ence du col­lec­tif La Brique et Joseph de Skylax. 

Pour l’in­stant, La Con­fis­erie ne tient les rênes du feu Social que jusqu’à la fin de l’été. Et après ? Peut-être bien que le crew restera. Ou que le Social Club devien­dra une salle de sport. Vu que toute la généra­tion tur­bine a déjà pas mal tran­spiré entre ses murs, la boucle serait bouclée… Mais ça bris­erait le coeur de pas mal de kids. 

(Vis­ité 109 fois)