Skip to main content
25 mai 2016

Le maire de Detroit proclame la Detroit Techno Week

par rédaction Tsugi

En ce moment à Detroit aux Etats-Unis se tient le festival Movement. Créé en 2001, l’événement est devenu une institution et continue d’offrir chaque année un line-up de choix dans une ville aujourd’hui historique.

Pour sa quinzième édition, le festival installe six scènes, et pas des moindres. La Movement Main Stage propose une programmation classique, avec Seth Troxler, Juan Atkins et son nouveau projet Borderland, Maceo Plex, Kraftwerk, Bjarki, Matador, Loco Dice ou encore Anja Schneider et Modeselektor. La scène Red Bull Music Academy est plus axée découvertes et expérimentations avec Four Tet, Caribou, Shady P, Honey Soundsystem, DJ Funk, J.Philip et RZA, pour ne citer qu’eux. Le magazine Thump a lui prévu Scuba, Len Faki, What So Not, Kill The Noise, Tin Man, Boys Noize et Nina Kraviz sur sa scène dédiée. Il en reste encore beaucoup et notamment une scène Beatport et Opportunity Detroit, mais difficile d’être exhaustif alors autant se tourner vers le programme officiel. 

Avec de telles festivités et l’image culturelle de la ville, le maire de Detroit, Mike Duggan, a pris les choses en main et a proclamé cette semaine du 23 au 30 mai la « semaine techno de Detroit » ou Detroit Techno Week. Une belle initiative pour tenter de redorer le blason du lieu de naissance du genre musical et des pionniers comme Derrick May ou Kevin Saunderson. Déjà en 2013, à peu près aux même dates, pendant le Movement Electronic Music Festival, le maire de l’époque, Dave Bing, avait lancé le projet, sur le même bout de papier doré. Une idée pas neuve donc, mais qui permet à chaque application de booster le tourisme d’une ville en difficulté économique. 

Pour le maire Duggan, le Movement est « l’un des festivals de musique électronique le plus reconnu dans le monde » et il faut « célebrer la richesse culturelle de la techno, créée ici à Detroit« . Cette nouvelle semaine désormais institutionnelle et annuelle devrait pouvoir bénéficier au tourisme culturel de Detroit.

Visited 63 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply