©Erwan Bacha

Hyper Weekend Festival : on a parlé radio avec la DJ-productrice Glitter55

En jan­vi­er prochain, la mai­son de la Radio accueillera l’Hyper Week­end Fes­ti­val pour trois jours de mas­ter­class, con­certs et hom­mages en musique. Par­mi les nom­breux artistes de la pro­gram­ma­tion il y a Glitter55 : une DJ-productrice orig­i­naire de Rabat, dont la tech­no puis­sante et aéri­enne résonne de plus en plus fort au sein de la scène élec­tron­ique française . 
Que ressens-tu à l’idée de jouer à la Mai­son de la Radio et de la Musique ?
C’est un hon­neur d’occuper un mon­u­ment his­torique pen­dant un fes­ti­val dédié aux musiques actuelles, mais je suis surtout assez ent­hou­si­aste d’y créer un dance­floor le temps d’une soirée, avec un de mes DJ préférés de Paris : GЯEG

Quel est ton rap­port à la radio?
La radio est dev­enue, via mon émis­sion sur Rinse France nom­mée ‘Atay time’, un des liens que j’entretiens avec ma famille au Maroc depuis que je suis en France. Ils se con­nectent tous les mois pour avoir des nou­velles et on débriefe après au télé­phone. C’est notre rendez-vous mensuel. 

As-tu des sou­venirs par­ti­c­uliers de radio (des sta­tions, des émis­sions, des morceaux que tu as enten­dus qui t’ont mar­qué) ?
Un sou­venir assez récent : durant un séjour en plein milieu du désert du Neva­da pen­dant Burn­ing Man, la radio “Black Rock City”  était notre seul moyen d’information. Les annonces et les playlists ryth­maient nos début de journées, avant de se lancer dans l’exploration de la Playa. 

Com­ment as-tu imag­iné cette playlist ? 
Cette playlist est une com­pi­la­tion de quelques-uns de mes coups de coeur de 2022.  Le début de la playlist met à l’honneur la folk irani­enne revis­itée par la bril­lante Mar­al, les per­cus­sions addic­tives de DJ Plead, les balades égyp­ti­ennes à Al Duqqi par Mok­tar ou encore les folies polyry­th­miques de l’Ammanien Toum­ba. Les bases sont posées pour se laiss­er porter par la fer­veur des dernières pro­duc­tions d’Abadir et Bay­tee Baytek avant de som­br­er dans les tour­mentes de rRox­y­more, Objekt ou encore Osheyack.
La playlist de Glitter55 : 

(Vis­ité 178 fois)