©Simo Cell

🔊 Il n’y a que des bangers de club sur ce mini-album de Simo Cell

C’est l’un des artistes Ă©lec­tron­iques français les plus douĂ©s de sa gĂ©nĂ©ra­tion, Simo Cell revient mon­tr­er qui est le patron avec ce mini-album de six titres qui cĂ©lèbre la club cul­ture, YES.DJ, sur son label TEMĆŽT.

Pour tous les jeunes pro­duc­teurs de MAO, Simo Cell peut être car­ré­ment éner­vant parce qu’à chaque fois qu’ils pensent être enfin arrivés à son niveau, le Nan­tais sort un nou­veau pro­jet qui place la barre un cran plus haut encore. On le dis­ait, sur la scène élec­tron­ique française, Simon Aus­sel est tou­jours loin devant. Et il le prou­ve une nou­velle fois avec cet impres­sion­nant mini-album de six titres qui veut célébr­er la club cul­ture, YES.DJ, pre­mier album solo depuis 2018, sur son pro­pre label TEMƎT.

“Sur ce disque, j’ai exploré des tem­pos plus larges qu’a­vant, d’une gamme de 100 à 160 BPM, et abor­dé beau­coup plus de gen­res dif­férents, des styles musi­caux que j’adore jouer. Il est pareil à mes DJ sets : plein d’én­ergie et poly­va­lent, le tout avec une approche per­son­nelle. Rajouté à cela la frus­tra­tion du con­fine­ment et vous savez pourquoi il y a tant d’én­ergie dans ce disque.”

Art­work

 

Ă€ lire Ă©galement
Simo Cell raconte son monstrueux DJ set de 8h en B2B avec Skee Mask

 

Dans le lot, celui qui impres­sionne le plus est sûre­ment le track d’ou­ver­ture, “Short Leg”, sorte de méta-trap à 100 BPM plus lourde qu’une nou­velle annonce de con­fine­ment. Et le reste du disque est à un même niveau d’ex­i­gence et de créa­tiv­ité, avec un tra­vail dans les graves minu­tieux, impec­ca­ble : “Je voulais pren­dre mon temps avant de revenir avec un disque solo, nous confirme-t-il, bien laiss­er mûrir les morceaux et ne pas me pré­cip­iter pour faire en sorte qu’ils résis­tent le mieux pos­si­ble à la patine du temps.”

Ce 6‑titres vient égale­ment avec un fanzine papi­er de 60 pages com­prenant des pho­tos de sa col­lec­tion de tick­ets bois­sons que le “Drink Tick­et Selec­tor” a col­lec­té sur ses dernières dates.

En édi­tion lim­itée sur Bandcamp

©Cap­ture d’écran de son Instagram

(Vis­itĂ© 1 333 fois)