Crédit : Emilie Fondanesche

Il va faire chaud au festival Aurores Montréal : la prog’ complète est arrivée !

Le Cana­da s’in­vite à Paris ! Pour sa cinquième édi­tion, le Fes­ti­val Aurores Mon­tréal s’in­stalle du 3 au 9 décem­bre dans neuf salles parisi­ennes pour nous faire décou­vrir la scène actuelle québé­coise et cana­di­enne ain­si que quelques artistes français.

Par­mi les temps forts, on attend par­ti­c­ulière­ment la soirée d’ou­ver­ture du 3 décem­bre à la Phil­har­monie de Paris : le fes­ti­val com­mencera avec un concert-hommage à Lhasa où des chanteurs et musi­ciens comme Arthur H, Patrick Wat­son ou encore Luz Casal se réu­niront autour de son pro­duc­teur Yves Desrosiers à la direc­tion musi­cale, accom­pa­g­nés d’un quatuor vocal com­posé de Jeanne Added, Camélia Jor­dana, L et San­dra Nkaké. Ils repren­dront l’oeu­vre de la chanteuse américano-mexicaine qui nous a quit­tés en 2010.

Le 4 décem­bre à La Loge, on attend quelques sur­pris­es avec la chanteuse Safia Nolin et son univers fan­tai­siste : pour preuve, son album de repris­es de clas­siques québé­cois, allant de La Chi­cane à Céline Dion en pas­sant par Offen­bach. A la Maro­quiner­ie le même soir, on pour­ra se frot­ter au rock déca­pant du trio Plants And Ani­mals, s’en­velop­per de la douceur de la chanteuse et harpiste Emi­lie & Ogden puis décou­vrir les tal­ents d’He­le­na Deland dont le pre­mier EP Draw­ing Room a été pro­duit par le king de la folk Jesse Mac Cor­ma­ck. Le 5, les trappeurs d’Alaclair Ensem­ble met­tront l’am­biance au Bad­aboum, entre tra­di­tion orale québé­coise et sonorités améri­caines. Pour con­tin­uer les décou­vertes en série, il fau­dra se ren­dre au Petit Bain les 6 et 7 décem­bre avec Kei­th Kouna, un mix hybride entre les Wampas, Béruri­er Noir et Didi­er Super ou encore Vio­leTT Pi et son elec­tro­clash ou la Parisi­enne Juniore avec sa pop légère et élec­tron­ique. Le ven­dre­di soir à la Boule Noire, on pour­ra se laiss­er aller aux chan­sons syn­thé­tiques et oniriques de San­dor et au folk-rock du duo Coco Méliès. Pour clô­tur­er le fes­ti­val aus­si bien qu’il a com­mencé, le pianiste Jean-Michel Blais se pro­duira dans un lieu encore tenu secret. Sur son album II paru l’an­née dernière, le com­pos­i­teur de 33 ans con­jugue la sen­si­bil­ité pop de Yann Tiersen et de Chilly Gon­za­les à la maîtrise tech­nique de pianistes clas­siques min­i­mal­istes comme Philip Glass ou Erik Satie : on a hâte.

Retrou­vez la pro­gram­ma­tion com­plète et la bil­let­terie sur le site du fes­ti­val Aurores Mon­tréal

 

(Vis­ité 317 fois)