Skip to main content
Apple Music
23 mars 2023

Interview : Brice Coudert et Underscope, au service de l’électronique française

par Marion Sammarcelli
Underscope se décline en une nouvelle émission de radio sur Apple Music. On a pu en discuter avec Brice Coudert, son fondateur et grand acteur de la musique électronique puis du clubbing à Paris. Une chose est sûre, c’est que l’émission aura le même objectif que le média à l’origine : mettre en avant la scène électronique française qui déborde de nouveaux talents et soutenir les labels underground. 

 

Comment l’idée de décliner Underscope en émission de radio est-elle venue ?

Brice Coudert : À coté de nos activités d’éditeur et de distributeur, Underscope est devenu petit à petit un média à la ligne éditoriale tournée à 100% vers les musiques électroniques. Et même si nous sommes régulièrement amenés à nous intéresser à ce qu’il se passe à l’étranger, nous gardons en grande majorité le focus sur la scène française, pour l’aider à se développer et à rayonner.
Un radioshow, tout comme le développement de nos playlists éditoriales, ou l’organisation d’événements, sont d’autant plus de moyens de mettre la lumière sur des artistes qui le méritent vraiment. Travaillant de très près avec Apple Music France, qui nous soutient depuis le début du projet, l’idée de monter cette émission de radio est née au cours de nos discussions. Et ils nous ont donné carte blanche pour faire cette série exactement comme on l’imaginait.

 

Comment les émissions vont-t-elles s’articuler ? Autour de quelles thématiques ?

L’idée est de laisser un maximum de place à la musique. Je présente les morceaux rapidement pour donner un contexte, mais le plus important dans ce show, c’est que les gens découvrent des tracks qu’ils n’auraient pas forcément découvert seuls. J’articule également ma sélection de sorte qu’au cours d’un même épisode, les gens puissent découvrir un spectre large de ce que la musique électronique offre aujourd’hui. Je peux jouer un morceau très calme, puis un gros track techno derrière… Entre nous, il y aura d’avantage de bangers que de morceaux calmes (rires) ! Mais c’est aussi ma volonté de redonner ses lettres de noblesse à la musique club, qui pour moi, est une musique qu’on l’on peut sortir du contexte du dancefloor et écouter au calme chez soi.

Et enfin, étant donné que c’est quand même le leitmotiv principal d’Underscope, les morceaux seront tous sortis sur des labels français. Car notre scène regorge d’artistes incroyables qui n’ont pas à rougir devant le reste du monde, mais qui manquent souvent de visibilité. Et ce show va servir exactement à ça.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Underscope (@underscopefeed)

À lire également sur Tsugi.fr : Le projet Underscope veut aider les artistes émergents à enfin vivre de leur musique
Tu seras en solo, ou il y aura des invités ?
Il se peut que je fasse venir un artiste ou un label manager de temps en temps pour « raconter » un morceau. Mais comme je le disais avant, je veux vraiment que ce soit la musique qui parle durant cette émission. Mettre des mots sur la musique est souvent réducteur, face à la richesse d’informations et d’émotions que peut véhiculer un simple morceau. 

 

Quel est ton pouvoir secret, pour dénicher les artistes qui passent sous les radars des médias ?

Écouter de la musique est mon travail, mais c’est quelque chose que je ferais aussi intensément si j’avais un autre métier, car c’est ma passion. Je passe mon temps à faire ça et étant à l’origine collectionneur de vinyles, j’ai cette obsession pour le digging de musiques que les autres n’ont pas forcément. Donc pour moi, une sortie dont les médias ou autres parlent déjà, sera toujours moins excitante qu’un EP d’un artiste paumé dans un petit bled de province, et découvert dans les bas fonds de Soundcloud. 

Côté méthode, c’est assez simple : j’aime partir d’un morceau découvert dans un mix ou ailleurs, et aller digger tous les projets de cet artiste sur Soundcloud, Bandcamp ou même Discogs… Puis toutes les parutions du label, puis tous les autres labels sur lequel l’artiste a sorti des morceaux, puis tous les artistes sortis sur ces labels, etc. C’est un processus sans fin mais hyper grisant !

Et sinon, j’ai beaucoup de chance depuis deux ans, car Underscope travaille avec une centaine des meilleurs labels français, alors je me fais inonder tous les jours de morceaux totalement incroyables. Dont certains que je n’aurais jamais découvert seul d’ailleurs. Et je vous propose donc de les écouter une fois par mois sur Apple Music dans l’incroyable show Underscope Radio ! 

 

 

Pour écouter cette magnifique émission de et avec Brice Coudert, c’est par ici !

 

Visited 229 times, 1 visit(s) today