Into The Valley : Adam Beyer, Amelie Lens et Mr Fingers dans un fort d’Andalousie

Un château en Espagne, un monde où tout le monde gagne. Après l’annulation de ses édi­tions sué­dois­es et sud-africaines, Into the Val­ley pose ses enceintes dans ses nou­veaux quartiers à Fuen­giro­la, en Andalousie. Un ancien fort s’apprête à rou­vrir ses portes pour accueil­lir tous les assoif­fés de house et de tech­no du 28 au 30 sep­tem­bre, pour taper du pied pen­dant trois jours devant Amelie Lens, Adam Bey­er ou Peg­gy Gou. Le fes­ti­val itinérant, tou­jours en quête de cadres d’ex­cep­tion après une édi­tion 2017 dans une car­rière de cal­caire en Estonie, change de décor et jette son dévolu sur un nou­v­el endroit idyllique : c’est l’ancien château Sohail, vieux de 1000 ans, qui accueillera trois scènes du fes­ti­val ‑The Cas­tle, The The­atre, The Beach (une autre à l’ex­térieur, plus indus­trielle, ouverte la nuit jusqu’à 7 heures du matin). Quand un décor his­torique abrite des artistes élec­tron­iques et une scéno futur­iste.

Une vue sub­lime sur la Méditer­ranée, de jour comme de nuit, pour admir­er les con­certs de quelques som­mités tech­no et house. Notam­ment Adam Bey­er, fon­da­teur de Drum­Code et pili­er de la tech­no nordique, la Belge Amelie Lens accom­pa­g­née de ses mélodies som­bres et de ses kicks abrupts, Lar­ry Heard aka la légende Mr Fin­gers qui vien­dra don­ner une leçon de house… Mais aus­si Float­ing Points, DJ Sein­feld sa house lo-fi et ses nappes aéri­ennes, l’én­ergie dés­in­volte de Peg­gy Gou ou les inspi­ra­tions funk d’Omar‑S, tou­jours accom­pa­g­né de ses syn­thés et per­cus old-school. Pour cette pre­mière en Andalousie, Into The Val­ley s’of­fre de nou­veau une pro­gram­ma­tion de choix et pré­pare un fes­ti­val dément pour pro­longer l’été.

La pro­gram­ma­tion com­plète :

 

Plus d’in­fos sur la page Face­book de l’événe­ment

 

(Vis­ité 284 fois)