Skip to main content
1 août 2016

Jack White a fait jouer un vinyle dans l’espace

par rédaction Tsugi

Cette année, le label Third Man Records souffle ses sept bougies et son patron Jack White a décidé de marquer le coup. C’est un nouvel exploit que l’ex-chanteur et guitariste des White Stripes a réalisé ce week-end, en envoyant dans l’espace une platine vinyle et un disque. On sait désormais que jouer et écouter de la musique au-dessus de la stratosphère est possible.

La mission était avant tout scientifique et devait collecter des données à 30 kilomètres de la Terre en y envoyant un objet mobile et fonctionnel. Le choix du titre joué, « A Glorious Dawn » de Carl Sagan, n’est pas non plus anodin puisque il était lui-même astronaute et passionné de musique, il était en charge des playlists qui accompagnaient les passagers de la navette Voyager dans les années 1970. C’est donc à bord de l’Icarus Craft, module créé tout spécialement par Kevin Carrico de la NASA que la platine dorée a fait le voyage aller-retour sans aléas, malgré une violente descente. Trois millions de disques pressés et un voyage dans l’espace, Third Man Records a touché les étoiles. 

Visited 19 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply