Skip to main content
14 août 2018

Jackmaster s’excuse platement… Pour avoir déféqué dans la bouilloire du staff à un festival ?

par Clémence Meunier

« Shatmaster » – s’il fallait vraiment traduire, ça donnerait « le maître de la merde »… Le DJ Jackmaster, qui a longtemps squatté le top des meilleurs DJs selon Resident Advisor (avant que le site ne décide d’arrêter ces classements fin 2017), risque de se coltiner ce petit surnom un certain temps. En tout cas, le sobriquet se retrouve régulièrement dans les commentaires du dernier post Facebook de l’Ecossais, au milieu de quelques « shit happens » bien à propos. Le message en question ? Une lettre d’excuse adressée au festival Love Saves The Day, ayant eu lieu à Bristol en mai dernier. « Je crois fermement en l’égalité et au fait de traiter les gens avec respect. A ce titre, je veux profondément, sans équivoque et publiquement m’excuser pour mes actions et mon comportement au festival Loves Saves The Day cette année. Je me suis comporté de manière inappropriée et offensante avec le staff de l’événement, et ai endommagé de l’équipement, alors que j’étais complètement ivre. Même si je ne me reconnais pas dans ce comportement, je prends l’entière responsabilité de mes actions et des conséquences qu’elles ont eues sur les personnes impliquées – je suis désolé », peut-on lire. « Consommer des substances est un choix individuel, pas une excuse », poursuit-il, assurant avoir changé de mode de vie depuis la fâcheuse soirée et louant les équipes de Love Saves The Day pour leur professionnalisme – le festival a d’ailleurs remercié à son tour Jackmaster pour cette lettre d’excuse publique.

Mais alors, que s’est-il passé ? Si des accusations très graves tournent sur les réseaux sociaux, certains avançant même que Jackmaster aurait agressé sexuellement plusieurs festivalières ou bénévoles du festival, une version des faits revient régulièrement : le DJ, ivre mort donc, aurait tout simplement déféqué dans une bouilloire présente dans la salle de repos du staff. Son méfait accompli, il serait reparti faire la fête comme si de rien était, sans prévenir le festival de son petit cadeau. La salle de repos étant équipée d’une caméra de surveillance, voilà le screenshot qui tourne ça et là depuis hier :

Impossible pour le moment de savoir si cet incident pipi-caca est le seul faux pas du DJ pendant cette fameuse soirée. Quoiqu’il en soit, il serait en effet peut-être temps de ralentir sur la bouteille (et autres) cher Shatmast.. Pardon, Jackmaster !

Visited 43 times, 1 visit(s) today