Skip to main content
7 juillet 2016

James Blake s’invite à l’Opéra Garnier aux côtés de William Forsythe

par rédaction Tsugi

William Forsythe est de retour à l’Opéra Garnier. Invité par Benjamin Millepied, ex-directeur de la danse, le chorégraphe américain a choisi de présenter une oeuvre en trois temps et pour la musique, aux côtés du compositeur Thom Willems, on découvre James Blake 

Avec une trentaine de danseurs, un langage du mouvement expérimenté et une musique en parfaite harmonie, le nouveau spectacle de Forsythe est une oeuvre artistique et expérimentale. Les deux premiers actes sont à l’image des 60 ballets et performances mis en place par le chorégraphe et le compositeur qui l’accompagne depuis ses débuts en 1984. Le duo artistique innove, tant dans la danse que la musique. « Approximate Sonata », composé en 1996, fait l’objet d’une nouvelle version et à sa suite, on découvre « Blake Works I », écrit par James Blake lui-même.

Si une bande-son électronique et expérimentale a toujours fait partie du travail de William Forsythe, ce dernier pousse le projet un peu plus loin. Cette troisième et dernière partie du spectacle dévoile une chorégraphie de groupe et en duo, une danse contemporaine que la musique de James Blake accompagne parfaitement. Présentée jusqu’au 16 juillet à l’Opéra Garnier, cette partie du spectacle sera de retour à partir du 26 septembre, pour ceux qui l’aurait manqué. 

Visited 1 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply