Capture d'écran des QAG de l'Assemblée nationale

Jauges réduites, aides financières : des précisions sur la réouverture des lieux culturels

Rose­lyne Bach­e­lot a annon­cé les mesures mis­es en place pour le décon­fine­ment de la Cul­ture : jauges réduites, 800 spec­ta­teurs max­i­mum, aides… En revanche, pas encore d’an­nonce de réou­ver­ture des clubs.

C’est un décon­fine­ment très pro­gres­sif qui s’an­nonce : la min­istre de la Cul­ture Rose­lyne Bach­e­lot a détail­lé hier à l’Assem­blée nationale sa feuille de route con­cer­nant la reprise des spec­ta­cles. Le 19 mai, les salles de spec­ta­cles assis­es et les ciné­mas pour­ront repren­dre leurs activ­ités, mais sans ser­vice de restau­ra­tion et avec des jauges de 35%, dans la lim­ite de 800 spec­ta­teurs. Le 9 juin, les jauges seront élevées à 65%, puis le 1er juil­let, elles seront com­plète­ment levées.

Mais pour les salles de con­certs debout et les clubs que nous chéris­sons tant, rien de nou­veau : ils restent fer­més jusqu’à un éventuel retour à l’au­tomne, et on leur souhaite bien du courage. Une déci­sion crève-cœur pour tous les clubbeurs autant que les professionnel.les de cette indus­trie, mais com­préhen­si­ble quand on sait le risque san­i­taire que représen­tent les petits endroits clos surpe­u­plés. Les concerts-test de Paris et Mar­seille, eux, seront “une aide pour définir” les pro­to­coles de réou­ver­ture, mais les deux événe­ments atten­dent tou­jours une autori­sa­tion min­istérielle pour se tenir. Pour ces événe­ments qui restent à risque, “une réu­nion inter­min­istérielle (devrait avoir lieu) dans les prochains jours pour déter­min­er si un déci­sion d’au­tori­sa­tion peut être prise” a pré­cisé Rose­lyne Bachelot.

 

À lire également
Même Emmanuel Macron participera au premier concert-test français fin mai

 

Heureuse­ment, toute la cul­ture sera aidée durant cette reprise dif­fi­cile : “Nous ne lais­serons tomber per­son­ne” a déclaré la min­istre. Le con­tenu exact de ces aides est en cours de dis­cus­sion avec Bercy et devraient “aboutir prochaine­ment”, prob­a­ble­ment pour met­tre en place des fonds de com­pen­sa­tion des bil­let­ter­ies et pro­longer les dis­posi­tifs d’aide déjà en place. Une deux­ième année blanche serait aus­si sur la table pour les inter­mit­tents du spec­ta­cle (dont font par­tie DJs et musi­ciens) pour pro­longer leurs indem­nités chô­mage. Courage !

(Vis­ité 1 781 fois)