Live @ Sónar Festival, Barcelona, 17/06/2016 / ©Daniele Dalledonne

🔊 Jean-Michel Jarre annonce un nouvel album inspiré de la forêt amazonienne

Jean-Michel Jarre a com­posé cette bande orig­i­nale de 52 min­utes pour Amazô­nia, la nou­velle expo­si­tion du pho­tographe Sebastião Sal­ga­do qui se tien­dra à la Phil­har­monie de Paris. Au cœur de cette expo­si­tion et de cet album, seront abor­dés les thèmes de la bio­di­ver­sité et de la place de l’hu­main dans le monde vivant.

Famille Ashanin­ka, État d’Acre, Brésil, 2016 © Sebas­tiao Salgado

À 72 ans, Jean-Michel Jarre ne sem­ble tou­jours pas vouloir rac­crocher. Le sym­bole français de la musique élec­tron­ique enchaîne les pro­jets tous plus var­iés les uns que les autres : l’al­bum Equinoxe Infin­i­ty en 2018, l’app de musique infinie EōN en 2019 ou un con­cert virtuel à Notre-Dame en 2020. Il a annon­cé hier sur ses réseaux la sor­tie d’un nou­v­el album com­posé spé­ciale­ment pour la nou­velle expo­si­tion à la Phil­har­monie de Paris du pho­tographe récom­pen­sé Sebastião Sal­ga­do, inti­t­ulée Amazô­nia. La sor­tie de cet enreg­istrement sera syn­chro­nisée avec le lance­ment de l’exposition le 7 avril. Il fau­dra néan­moins atten­dre le 9 pour la ver­sion physique.

“J’ai approché l’A­ma­zone avec respect, dans une approche poé­tique et impressionniste.”

Le vernissage aura lieu à la Phil­har­monie puis voy­agera à tra­vers le monde, d’abord en Amérique du Sud, puis à Rome et à Lon­dres. Cette expo­si­tion sur la forêt ama­zoni­enne a été réal­isée avec plus de 200 pho­togra­phies pris­es par Sal­ga­do, qui a voy­agé à tra­vers la région pen­dant six ans, cap­turant des images de la forêt, ses riv­ières, ses mon­tagnes et des gens qui y vivent. Jean-Michel Jarre accom­pa­g­n­era cette expo­si­tion avec une sym­phonie inspirée des sons de la forêt, util­isant un mélange d’élec­tron­ique, d’in­stru­ments orches­traux et de sam­ples de la nature. Cet enreg­istrement a été réal­isé en audio bin­au­r­al pour une expéri­ence com­plète­ment immer­sive, les audio­philes équipés de l’équipement adéquats en seront ravis.

 

Ă€ lire Ă©galement
Ce jour où un certain cadeau de Noël changea la vie de Jean-Michel Jarre

 

S’agis­sant de la com­po­si­tion de la bande orig­i­nale, Jean-Michel Jarre a déclaré : “Je voulais éviter l’ap­proche d’eth­no­mu­si­co­logue ou de créer une musique de fond. Donc j’ai conçu une sorte de boîte à out­ils con­tenant des élé­ments musi­caux, orches­traux et élec­tron­iques dans le but de recréer ou d’évo­quer les tim­bres des sons naturels, aux­quels j’ai ajouté des sons de la nature, et enfin des sons eth­niques avec des chants, des voix et instru­ments de pop­u­la­tions de l’A­ma­zone que j’ai obtenus du Musée d’ethno­gra­phie de Genève. J’ai approché l’A­ma­zone avec respect, dans une approche poé­tique et impres­sion­niste. J’ai choisi les vocaux et sons dans leur dimen­sion d’évo­ca­tion, plutôt que d’es­say­er d’être fidèle à un seul groupe eth­nique. Il me sem­blait intéres­sant de fan­tas­mer la forêt. Elle est por­teuse d’un imag­i­naire fort aus­si bien pour les Occi­den­taux que les Amérin­di­ens. Cette musique évoque aus­si une forme de nomadisme, comme si le son appa­rais­sait et dis­parais­sait durant une migra­tion. Il était néces­saire de revenir aux principes de l’orches­tra­tion des sons de la nature, de tra­vailler avec des sons qui se suiv­ent de manière aléa­toire, mais qui peu­vent com­pos­er une har­monie ou une dis­so­nance. Et comme n’im­porte quelle sym­phonie, ce pro­jet a des moments clarté ou de tension.”

Indi­enne Yam­i­nawá, État d’Acre, Brésil, 2016 © Sebas­tiao Salgado

Rio Jutaí, État d’Amazonas, Brésil, 2017 © Sebas­tiao Salgado

Chaman Yanoma­mi en rit­uel © Sebas­tiao Salgado

(Vis­itĂ© 4 795 fois)