© Jacod Khrist / Deutsche Kinemathek - Horst von Harbu

Jeff Mills recrée la bande originale de ‘Metropolis’, film dystopique de 1927

Le pio­nnier de la tech­no Jeff Mills dévoile une nou­velle ver­sion de la bande-son du film de Fritz Lang, Metrop­o­lis. Elle sera disponible dès le 3 mars prochain. Le pro­duc­teur made in Détroit revient avec des sonorités som­bres et futur­istes pleines de sus­pense, pour sa troisième inter­pré­ta­tion musi­cale de l’épopée de science-fiction alle­mande. 

Du mys­tère et de la tech­nolo­gie. C’est ce qu’es­saie de trans­met­tre Jeff Mills dans les dif­férentes sound­tracks qu’il a réal­isées pour le film de Fritz Lang. Pour sa troisième ver­sion, le pro­duc­teur améri­cain imag­ine, comme à son habi­tude, une science-fiction musi­cale entre temps et espace. Le film Metrop­o­lis, muet et en noir et blanc, avait déjà eu droit à une bande orig­i­nale signée du pro­duc­teur tech­no en 2000, puis en 2010.

Chaque ver­sion sonore de Jeff Mills abor­de l’œu­vre de Fritz Lang sous une nou­velle per­spec­tive. Pour cette dernière pro­duc­tion, le natif de Détroit a voulu se plac­er du point de vue des machines de Metrop­o­lis. Il organ­ise sa trame sonore autour d’un orchestre d’an­droïdes sous la direc­tion d’un chef d’orchestre, pour créer une “bande orig­i­nale élec­tron­ique sym­phonique”.

Le film retrace une dystopie, où la ville de Metrop­o­lis devient le siège de la lutte des class­es, et où un androïde mène les ouvri­ers vers la révolte. À sa sor­tie, il est le film le plus cher de l’his­toire du ciné­ma. Metrop­o­lis devient en 2001 le pre­mier film inscrit au reg­istre inter­na­tion­al Mémoire du monde de l’UNESCO.

La nou­velle bande orig­i­nale pro­posée par Jeff Mills sera dans son album Metrop­o­lis Metrop­o­lis. Disponible dès le 3 mars prochain. Avant sa sor­tie, l’artiste de la MotorCi­ty réalis­era une per­for­mance de ce nou­veau pro­jet, le 22 févri­er à l’An­thol­o­gy Film Archives de New York, en fond sonore du film. Avant de com­mencer une tournée mon­di­ale où il jouera en live sur la mythique œuvre de science-fiction. Les dates du ‘Jeff Mills METROPOLIS cin­e­mix’ seront prochaine­ment annon­cées ! Metrop­o­lis Metrop­o­lis sor­ti­ra en CD, en dig­i­tal et à tra­vers 3 vinyles, pour nous  plonger dans ce monde fic­tion­nel qui se déroule en l’an 2026. Plus telle­ment futur­iste donc, mais avec des simil­i­tudes actuelles.

L’œu­vre du réal­isa­teur Fritz Lang a eu droit à des dizaines de trames sonores, où chaque com­pos­i­teur appor­tait un aspect dif­férent au film. Dans la pre­mière ver­sion de la bande-son par Jeff Mills, le DJ et pro­duc­teur se place du côté du spec­ta­teur décou­vrant le film. En 2010, il réalise sa pro­duc­tion musi­cale du point de vue des per­son­nages du film, eux-mêmes obser­vant les spec­ta­teurs devant l’écran de cinéma.

Jeff Mills a com­posé les dif­férents titres de Metrop­o­lis Metrop­o­lis en prenant en compte la tem­po­ral­ité de l’in­trigue. Se déroulant au début du 21e siè­cle, le film l’a poussé à utilis­er les élé­ments sonores adéquats. Ain­si, il fait référence à la pré­dic­tion des mélanges des gen­res clas­sique et élec­tron­ique, de l’homme et de la machine, de l’om­niprésence de la tech­nolo­gie. Pour le pro­duc­teur “il ne s’ag­it pas seule­ment d’un film, mais plutôt d’une leçon sur l’e­sprit humain que cha­cun d’en­tre nous devrait se rap­pel­er”. Il y livre une nou­velle bande-son “plus émo­tion­nelle et plus pro­fonde”. Rendez-vous pour la sor­tie le 3 mars.

(Vis­ité 1 798 fois)