Jets de projectiles sur les artistes en plein concert : récréation ou irrespect ?

Depuis quelques semaines, cer­tains con­certs se trans­for­ment en cours de récréa­tion. Des mem­bres du pub­lic préfèrent lancer des pro­jec­tiles sur les artistes, plutôt que de prof­iter d’une escapade musi­cale. Quand cer­tains artistes s’en amusent, d’autres s’en éner­vent et préférent quit­ter la scène. 

Les con­certs sont la cristalli­sa­tion de l’idolâtrie des fans. La star que l’on écoute en boucle dans notre cham­bre est là, en face de nous. Ça peut don­ner lieu à des com­porte­ments déraison­nés. Les cris stri­dents, les sauts dans tous les sens, les bous­cu­lades sont les apanages clas­siques d’un con­cert. Mais depuis le début de la sai­son des fes­ti­vals, une pra­tique détonne. Dans pas mal de con­certs, le pub­lic lance des pro­jec­tiles de toutes sortes sur les artistes. Mais pas n’im­porte lesquels. Finis les mots doux sur les pan­car­tes ou les éter­nels sous-vêtements, place aux bouteilles d’eau et aux chaus­sures. Cette ten­dance provenant de Tik­Tok peut amuser ou au con­traire, provo­quer le cour­roux de cer­tains chanteurs.

Les enfan­til­lages 

Au début, ça restait bon enfant, créant même des moments assez épiques lorsque les artistes se pre­naient au jeu. L’ex­em­ple le plus mémorable reste celui du rappeur mar­seil­lais SCH qui, en pleine inter­pré­ta­tion de son titre “R.A.C” a esquivé avec une classe mer­veilleuse une bouteille d’eau envoyée par un spec­ta­teur. La vidéo a fait le buzz au point que SCH en per­son­ne l’a retwetté.

Encore plus spec­tac­u­laire lors des Ardentes, le fes­ti­val de Liège. PLK a esquivé des pro­jec­tiles de toutes sortes, de la chaus­sure à la cas­quette. La scène est sur­réal­iste, on dirait presque un jeu vidéo. Mais les rappeurs français ont un sec­ond degré et une agilité que d’autres n’ont pas…

Les déra­pages 

Invité au Rolling Loud Fes­ti­val à Mia­mi, Kid Cudi, qui a reçu des bouteilles d’eau au début de son con­cert, a décidé de quit­ter la scène sous les huées d’une par­tie du pub­lic. On vous explique la scène. Alors qu’il enta­mait “REVOFEV”, le qua­trième morceau de sa setlist, une pre­mière bouteille d’eau atteint vio­lem­ment son vis­age. On voit que le chanteur rumine, avant de répli­quer : “Vous me lancez une autre puta** de bouteille et je quitte la scène”. Lit­térale­ment 30 sec­on­des plus tard, une autre bouteille tra­verse la scène. Sitôt dit, sitôt fait.

Mais ‑paradoxalement- ces bouteilles d’eau ont attisé un feu qui était déjà bien ardent. Cinq jours avant le début du fes­ti­val, Kanye West a été retiré de la pro­gram­ma­tion et rem­placé par Kid Cudi. La rela­tion entre les deux artistes était déjà assez ten­due depuis que Pete David­son, proche de Kid Cudi, est devenu le nou­veau com­pagnon de Kim Kar­dashi­an, l’ex-femme de Kanye. Alors, s’il vous plaît, préférez les mots d’amour à la vio­lence des bouteilles d’eau !

(Vis­ité 2 552 fois)