Skip to main content
Jimmy Edgar "At home" / ©Pilar Zeta
22 septembre 2020

Jimmy Edgar ferme son label Ultramajic et en rouvre un nouveau très intriguant

par Alix Odorico

Fondé en 2012 par Jimmy Edgar et sa directrice artistique Pilar Zeta, Ultramajic croisait arts visuels avec un cocktail détonnant de sonorités électroniques pop et futuristes. Aujourd’hui, il disparaît au profit d’un nouveau se voulant davantage ancré dans la musique de l’époque, New Reality Now. Mais de quoi s’agit-il au juste ?

Sevré par les effluves naissants de la techno des années 90, Jimmy Edgar s’est construit à Detroit aux côtés des plus grands : Derrick May, Juan Atkins ou Kevin Saunderson en tête. Vient ensuite rapidement une signature chez le mastodonte Warp Records (Aphex Twin, Brian Eno, Flying Lotus). Autant dire que le gamin avait très jeune les clés de la réussite en mains.

La création du label Ultramajic en 2012, avec la designeuse argentine Pilar Zeta (qui s’occupe des artworks de la maison), lui permet de croiser ses passions pour la musique et les arts visuels. Label avant-gardiste, Ultramajic rassemble certains artistes qui défendent une vision différente de la techno, avec des artistes comme Danny Daze, Truncate, Chambray ou Aden (le projet de Machinedrum), et tente de décloisonner les genres : ambient, electronica, funk, acid ou hip-hop.

Mais après huit années passées sous l’appellation Ultramajic (en référence à un épisode de X-Files), le label change de nom sur Facebook pour New Reality Now. Pourquoi ? Contactés par la rédaction, les deux fondateurs nous répondent.

Clip de B LA B, artiste signé sur New Reality Now, mixtape à écouter ici

 

Pourquoi avez-vous ressenti le besoin de changer le nom du label ?

Nos artistes ont tellement évolué que nous avons ressenti le besoin de suivre ce flux d’inspiration, tant du côté de l’art que de la musique. Jimmy Edgar a commencé à se rendre à Atlanta avec Brodinski pour enregistrer de nouveaux chanteurs et explorer de nouvelles sortes de productions. En parallèle, fort d’avoir sorti plus de 50 disques d’artistes qui, pour certains, produisent depuis le début des années 90, nous avons pu témoigner d’un grand changement dans le monde, et tout particulièrement la fin de la dance music telle que nous la connaissons. Pilar Zeta voulait également en rafraîchir l’identité visuel. Collectivement, nous avons donc décidé de fermer Ultramajic pour ne pas avoir deux labels à gérer. Nous souhaitions lui insuffler une nouvelle vie et le nourrir avec de nouvelles idées excitantes !

« Nous avons pu témoigner d’un grand changement dans le monde, et tout particulièrement la fin de la dance music telle que nous la connaissons. »

new reality now

Qu’est-ce que le nom « New Reality Now » signifie pour vous ?

Le nom « New Reality Now » renvoie à l’idée de vivre dans l’instant présent et à aller jusqu’au bout de ce qui nous excite le plus. C’est un repère linguistique qui nous ramène au présent, et notre slogan « have a great now! » encapsule cette idée très simple.

En quoi sera-t-il différent d’Ultramajic ?

Nous sommes davantage connectés avec la mentalité de la rue et voulons également être plus relatables. Ultramajic était assez ésotérique et a exploré des concepts spirituels bizarres et plusieurs écoles du mystère ; c’était intéressant mais difficilement identifiable, compréhensible. Nous voulions garder cette essence, mais rajouter une touche d’inclusion afin que tout le monde puisse s’identifier à la marque et se sentir exalté par elle.

C’est quoi la suite pour New Reality Now ?

Nous avons une incroyable compilation électronique prévue pour le 26 novembre avec Pilar Zeta, Space Dimension Controller, Baseck, Jimmy Edgar, Lord Raja et bien d’autres. Et le 14 octobre prochain, nous sortons un single de OG Maco, l’un de nos rappeurs préférés. La saison 2020 – 2021 sera très chargée pour nous ! Et c’est très excitant.

Pilar Zeta

Jimmy Edgar

Visited 49 times, 1 visit(s) today