JoeyStarr rappe sur l’Affaire Dreyfus pour aider les bacheliers à réviser

Vous vous sou­venez de vos cours d’histoire-géo du lycée ? Main­tenant, imag­inez Joey Starr à la place de votre prof mal rasé de l’époque. Fini d’é­couter Mon­sieur Miquel et son into­na­tion de dépres­sif sous Lex­omil : place aux rauque­ments gal­vanisants du Jaguarr. Rien de tel pour mémoris­er sa leçon en un clin d’oeil.

Si le scé­nario peut sem­bler fan­tai­siste, il n’est pas si éloigné que ça de la réal­ité. La moitié de NTM a en effet prêté sa voix à l’ap­pli­ca­tion Study­tracks des­tinée à aider les col­légiens et lycéens à révis­er. Lancé en mars 2018, cet out­il cou­vre une bonne par­tie du pro­gramme sco­laire avec pas moins de 560 chan­sons péd­a­gogiques. Par­mi elles, trois sont signées Joey Starr : l’Af­faire Drey­fus, la péri­ode de la Résis­tance et le chapitre de la Lib­erté en philoso­phie. “Je trou­ve l’idée juste mag­nifique de pou­voir étudier intel­ligem­ment, de façon synthétisée. Le biais de la musique per­met d’apprendre de manière ludique et j’aurais adoré qu’à mon époque il y ait ce genre d’application pour m’aider à réviser. Je suis fier que Study­tracks m’ait approché pour ce pro­jet et pour la première fois de ma vie j’ai fait de la philoso­phie ! Si ça peut aider des jeunes à réussir, je me dis qu’on n’a pas fait tout ça pour rien pen­dant toutes ces années”. Une belle ini­tia­tive bien qu’on regrette l’ab­sence de rimes et de jeux de mots dans les textes. En tous cas une chose est sûre : avec le rappeur au micro, cer­tains élèves vont devenir beau­coup plus atten­tifs à leurs cours.

(Vis­ité 1 345 fois)