Skip to main content
27 décembre 2022

🔊 John Summit s’essaie Ă  la techno dans son dernier single « Revolution »

par Emma Grandjean

Pour conclure cette année marquante pour sa carrière, John Summit dévoile son track « Revolution » où il plonge dans un nouveau registre, s’éloignant de sa house habituelle : la techno.

Le natif de Chicago a voulu terminer 2022 en beautĂ© et en techno ! Un double-show de 6000 spectateurs au Brooklyn Mirage de New York, le lancement de son propre label Off The Grid, une tournĂ©e avec un passage dans les grands festivals amĂ©ricains (Coachella, Lollapalooza, Tomorrowland…) et près de 5 millions d’auditeurs mensuels sur Spotify : John Summit a Ă©tĂ© bien occupĂ© cette annĂ©e. Après avoir dĂ©voilĂ© l’attendu « Show Me » en novembre dernier, il rĂ©vèle son morceau « Revolution » en cette fin dĂ©cembre, idĂ©al pour faire la fĂŞte jusqu’Ă  l’annĂ©e prochaine, au moins. Une voix qui rĂ©pète qu’il « est temps pour une rĂ©volution« , une ligne de basse très rapide, une dynamique sombre et puissante… La recette parfaite pour faire partie de ses bangers de fin de set.

Dans « Revolution », John Summit s’aventure dans la techno en dĂ©viant de sa house made in Chicago. Celui qui ne se sent pas Ă  sa place sur les mainstages de festivals, voit, depuis seulement quelques annĂ©es, ses nombre d’Ă©coutes augmenter et son travail rĂ©compensĂ© : en 2021, il est Ă©lu artiste de l’annĂ©e par Dancing Astronaut. John Summit a aussi Ă©tĂ© l’artiste le plus vendu -tous genres confondus- sur Beatport, cette mĂŞme annĂ©e.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par John Summit (@johnsummit)

Productif, le DJ ne prend pas de pause et mixera le 31 Ă  Sacremento (Californie) pour la nouvelle annĂ©e, avant d’enchaĂ®ner plusieurs dates en AmĂ©rique du Sud. La future star de la tech house est maintenant bien loin de l’ancien comptable qu’il Ă©tait. Cette annĂ©e, il a « jouĂ© pour des festivals Ă  travers le monde et fait tous les types de musiques, des vibes estivales sexy aux morceaux sombres et sales » rĂ©sume-t-il sur Instagram. En tout cas, expĂ©rience concluante, il semble prĂŞt pour la techno. Et qui sait, il y fera peut-ĂŞtre sa « Revolution ».

Visited 45 times, 1 visit(s) today