Jungle lâche les clips “Heavy, California” et “Cherry”, extraits de leur prochain album

Com­mencez à boss­er les chorés. Qua­tre ans après leur pre­mier opus, les Lon­doniens de Jun­gle con­tin­u­ent de teas­er leur deux­ième album, dont la sor­tie est prévue le 14 sep­tem­bre chez XL Record­ings. Deux nou­veaux extraits (après “Hap­py Man” et “House in LA” en mai) lâchés la semaine dernière, “Heavy, Cal­i­for­nia” et “Cher­ry” ont main­tenant leurs clips qui font la part belle à la danse… qu’elle soit fes­tive ou poé­tique. Jun­gle a tro­qué Shepherd’s Bush pour les collines ver­doy­antes d’Hollywood sur “Heavy, Cal­i­for­nia” : un clip lumineux soutenu par une choré énergique et dis­co signée par la tal­entueuse Nat Zan­gi, mem­bre du groupe… L’insouciance des jours d’été. Dans “Cher­ry”, le par­quet d’une salle de danse plutôt cos­sue accueille une choré­gra­phie habitée et sen­suelle, portée par un cou­ple cap­ti­vant. Ce titre, légère­ment plus som­bre et intro­spec­tif, traite d’une décep­tion amoureuse. Le clip a été tourné à l’envers ce qui, à défaut d’apporter une réelle pro­fondeur au pro­pos, souligne l’aspect cyclique de la rela­tion amoureuse en ques­tion et, cer­taine­ment, l’envie d’un retour en arrière.

L’impatience grandit en atten­dant la sor­tie de For Ever le 14 sep­tem­bre. Ce deux­ième album sem­ble s’inscrire dans la digne lignée du pre­mier, en reprenant ce qui avait fait le suc­cès de Jun­gle : une pop empreinte de soul et de dis­co, des voix haut per­chées et des rythmes sou­vent entraî­nants. A l’écoute des qua­tre pre­miers extraits on peut néan­moins crain­dre un son sur‐mixé, donc plus lisse, sur l’ensemble de l’album. Pour un groupe qui base la majorité de ses com­po­si­tions sur la ron­deur de sa basse, ce serait quelque peu dérangeant…

 

(Vis­ité 903 fois)