Crédit photo : Adnan Farzat

Kas:st, le premier duo français à signer sur Afterlife

Décidé­ment, les pro­duc­teurs français ne cessent de s’ex­porter cette semaine. Antigone a été le pre­mier à appa­raître sur le label Trip. Ce ven­dre­di 13 décem­bre, After­life accueille le duo Kas:st, pre­miers artistes français à sign­er sur le label de Tale Of Us. Les deux pro­duc­teurs sor­tent leur six­ième EP Hold Me To The Light de qua­tre titres dont un remix du duo ital­ien.

Comme à son habi­tude, Kas:st déjoue les codes de la tech­no clas­sique, et ça s’en­tend dès le pre­mier titre “Hold Me To The Light” en col­lab­o­ra­tion avec Be No Rain. La voix hyp­no­tique du chanteur lon­donien accom­pa­gne par­faite­ment les nappes planantes du morceau. Au fur et à mesure des 8 min­utes, des élé­ments s’a­joutent avant que les kicks s’agi­tent, lente­ment mais sûre­ment. Ultra mélodique et ciné­ma­tique, “Hold Me To The Light” nous invite douce­ment à ren­tr­er dans l’u­nivers fan­tas­tique du duo. Le remix de Tale Of Us est déjà beau­coup plus tail­lé pour le dance­floor avec son rythme accéléré et les pas­sages chan­tés réduits. Le troisième titre “The Hymn Of Fall­en Dreams” est tout aus­si épique que le pre­mier, et encore plus intense du fait qu’il s’ag­it d’une instru­men­tale. Le mélange entre le piano et la ligne de bass­es donne un aspect grave et som­bre au morceau. Enfin, on ter­mine sur “Be Your­self”, plus dansant du fait de son rythme et de son attaque directe avec les kicks. Le côté rêveur se ressent grâce aux choeurs, util­isés comme instru­ments. Si on devait résumer l’EP en un mot ? Mag­ique.

(Vis­ité 823 fois)