©Twitter NFL

😳 Kendrick Lamar, Dr Dre, Eminem, Snoop Dogg au Super Bowl : mais comment c’est possible ?

La finale du Super Bowl aura lieu en févri­er prochain à Los Ange­les. Le méga show de la mi-temps affiche pour la pre­mière fois une pro­gram­ma­tion 100 % rap avec seule­ment les plus gros rappeurs améri­cains actuels. Fait inédit pour l’événe­ment le plus regardé de la TV améri­caine, et qui s’ex­plique par une très sim­ple raison. 

On sait qui seront les artistes présents pour le con­cert de la mi-temps du Super Bowl, l’événe­ment le plus vision­né de l’an­née à la télévi­sion améri­caine. Mais pour cette édi­tion, le show qui s’est tou­jours illus­tré avec des artistes pop et rock (The Who, Michael Jack­son, Bey­on­cé, Madon­na, Maroon 5, Lady Gaga…), détonne cette fois avec une pro­gram­ma­tion très rap et des artistes presque tous afro-américains : Dr. Dre, Snoop Dogg, Eminem, Mary J. Blige et Kendrick Lamar.

Un change­ment de cap der­rière lequel se cachent des pris­es de posi­tions poli­tiques, notam­ment de la part de Jay‑Z, aux com­man­des de la pro­gram­ma­tion du show depuis 2019 avec sa société Roc Nation. L’his­toire entre le rappeur mil­liar­daire et le Super Bowl a tou­jours été très tumultueuse. En 2018, mal­gré la propo­si­tion de la NFL (Nation­al Foot­ball League), il avait refusé de chanter au con­cert de mi-temps. La rai­son : son sou­tien à l’ex-superstar des San Fran­cis­co 49ers Col­in Kaeper­nick qui avait posé un genou à terre lors de l’hymne améri­cain pour dénon­cer les vio­lences poli­cières dans le pays. Un geste qui avait valu au quar­ter­back la fin de sa carrière.

Côté musique, le Super Bowl n’a jamais été friand du hip-hop. Une ori­en­ta­tion que Jay‑Z n’avait pas man­qué de soulign­er. “Le prob­lème avec la NFL, c’est que vous pensez tous que le hip-hop est encore une mode alors que le hip-hop est la forme de musique dom­i­nante dans le monde depuis 20 ans”, avait-il déclaré au New York Times.

 

À lire également
20 ans cette année : le tubesque “Vol. 2: Hard Knock Life” de Jay‑Z

 

Comme pour rec­oller les morceaux, en 2019, la fédéra­tion a pro­posé à l’artiste de devenir respon­s­able de la pro­gram­ma­tion du méga-show avec sa société Roc Nation. Une offre que Jay‑Z avait accep­té en expli­quant vouloir chang­er les choses “de l’in­térieur” et aider la NFL à dépass­er ses vieilles con­tro­ver­s­es. La pro­gram­ma­tion de ce prochain show en est la preuve, et on a déjà hâte de voir le résultat.

(Vis­ité 1 364 fois)