Skip to main content
© Romain Guittet
6 avril 2022

Kiddy Smile dénonce dans le clip ultra dansant de « Spread It »

par Guillaume Monnier

Kiddy Smile signe son retour, quatre ans après son dernier album One Trick Pony, avec le tout aussi dansant que provocateur et nécessaire clip de « Spread It ». 

Malgré quelques apparitions sur de nombreux projets et singles de Vitalic à Angèle en passant par Catz’ n Dogz, Kiddy Smile s’est fait attendre. Le DJ-producteur français a annoncé son retour avec le clip de « Spread It ». Un morceau électro-house cathartique accompagné d’un vidéo-clip aussi provocant que déroutant et dénonciateur. La musique transcende et fait danser, au rythme de ses notes de synthétiseur superposées sur des percussions galopantes. Un régal taillé pour le live.

 

À lire également
Movin’ On Now : le nouveau clip de Kiddy Smile sur les dessous de sa tournée

 

Kiddy Smile

© Romain Guittet

Le clip fait froid dans le dos. On y voit Kiddy en captivité, se faire violenter par des individus tous vêtus de noir et arborant des logos de la police. Un premier message est lancé. S’ajoutent à cela les injures des policiers à l’encontre de Kiddy Smile, quant à lui presque dévêtu et en position de faiblesse : « Ramenez cette tarlouze », « bande de suceurs de bites »… On devine au fil du clip que le militant LGBTQ+ doit servir d’exemple aux autres individus de la communauté. Kiddy Smile est d’ailleurs mis sur le bûcher à la fin du film : comme un clin d’œil historique aux chasses aux sorcières, jugées comme des dangers pour la société. À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, c’est sans trop de surprise que Kiddy Smile livre ce clip prônant la diversité et l’amour… Tout en pointant du doigt toutes les formes de violences, comme un rappel.

 

Visited 58 times, 1 visit(s) today