La Machine du Moulin Rouge fête son anniversaire : la programmation complète disponible

Depuis 2010 déjà, le 90 boule­vard de Clichy ouvre ses portes aux noc­tam­bules en quête de musique. Le ven­dre­di 25 jan­vi­er, la Machine du Moulin Rouge souf­flera sa neu­vième bougie. Pour mar­quer le coup, l’organisation a prévu 9 heures d’animations dans le cadre de la soirée “Dix Moins Un”. Un nom assez logique­ment choisi, alors que la boîte fêtera ses 10 ans d’existence l’année prochaine. L’établissement n’a pas fait dans la demi‐mesure pour ce neu­vième anniver­saire : trois espaces, à savoir le Cen­tral, la Chauf­ferie et le Bar à bulles sont mobil­isés.

Au pro­gramme : DJ sets, con­certs et même une per­for­mance d’art visuel. La dessi­na­trice Clara Claus nav­iguera en effet entre les dif­férentes salles, pinceau à la main. De 21h à 2h, l’artiste se charg­era de décor­er en direct des pan­neaux instal­lés pour l’occasion. Côté Cen­tral, deux con­certs ouvriront le bal. Le groupe de rock Tristesse Con­tem­po­raine, d’abord, puis de pop expéri­men­tale Okto­ber Lieber. L’animation de la salle prin­ci­pale de la Machine sera ensuite con­fiée à DJ Mar­fox, qui présen­tera son univers sonore entre musiques afro‐portugaises et élec­tron­iques, et Kasper Marott pour un set éclec­tique.

Au sous‐sol, quelques DJs habitués ambianceront la chauf­ferie de minu­it à 6h. Rinse France enver­ra une délé­ga­tion com­posée de Man­aré et Bob Sleigh, tout comme le col­lec­tif Renascence représen­té par Ivresse et Slod­ki. Barbi(e)turix, col­lec­tif pro­mou­vant la cul­ture fémin­iste et les­bi­enne, aura pour ambas­sadrice Rag qui a déjà col­laboré avec des noms biens con­nus comme Red Axes. Enfin, une équipe “Machine All Star” a été mon­tée. On y retrou­ve les DJs Theo Muller et Anais Lesz­cyn­s­ka, que l’on aperçoit fréquem­ment sur les pro­grammes de la boîte. En préam­bule de tous ces mix­es, le Collectif_sin de Flavien Berg­er offrira un live à la fois visuel et sonore. Le groupe pro­posera par la suite un DJ set au Bar à Bulles, tout comme les Parisiens de Fils de Venus. Une pro­gram­ma­tion très étof­fée donc, his­toire de bien pré­par­er la fin de la décen­nie.

Toutes les infor­ma­tions sont à retrou­ver sur la page Face­book de l’événement. 

 

 

 

(Vis­ité 215 fois)