La playlist anti-love, pour survivre à la Saint-Valentin 

Si pour cer­tains, la Saint-Valentin rime avec dîn­er aux chan­delles au milieu d’in­con­nus et moments pré­cieux avec votre homo­logue sen­ti­men­tal, d’autres préfèrent se ter­rer sous leur cou­ette avec un gros pot de glace ou danser jusqu’au bout de la nuit comme si demain n’existait pas. C’est pour ceux-là, ces war­riors émo­tion­nels, qu’on a mis au point cette playlist anti-love. Promis, on l’écoutera avec vous le 14. 

Parce que la vie n’est pas Love Actu­al­ly et que nous ne sommes pas Julia Roberts dans Coup de foudre à Not­thing Hill, on a con­coc­té une bonne playlist. Pour con­tr­er cette fête créée par et pour les fleuristes et les choco­latiers (sans aucune mau­vaise fois, évidem­ment). Et si vous n’avez pas de rendez-vous gênant pro­gram­mé ou si votre cher et ten­dre a (encore) oublié la date, vous pou­vez tou­jours pass­er cette journée, à écouter cette playlist avec nous, seul ou entre amis, parce qu’il y a plein de façons d’ (s’) aimer, sans pleur­er. Finale­ment, un jour comme un autre.

Dans cette sélec­tion, vous retrou­verez les incon­tourn­ables musiques de love revenge, telle Lady Diana et sa black dress. Mais on aura aus­si des artistes dés­in­téressés de toutes ces fior­i­t­ures sen­ti­men­tales ou d’autres qui préfèrent celles entre copains, parce qu’on jamais mieux entouré qu’avec nos potes à la com­pote. Une playlist qui a pour ambi­tion de devenir votre âme-sœur par défaut.

Du self-love avec “Flow­ers” de Miley Cyrus, des sonorités plus jazz avec Bla­zo et “Dis­tant Graphite” ou des hits comme “Taint­ed Love” de Soft Cell. Il y aura aus­si des musiques plus tristes ou des gros morceaux énergiques, pas mal de house agitée et bien évidem­ment, beau­coup de tech­no acharnée. Et puis si tout se passe ‑super- bien pour vous, vous pou­vez tou­jours aller écouter la playlist ultime pour faire l’amour.

La playlist anti-love est à décou­vrir sur Apple Music, Spo­ti­fy et Deez­er !

 

 

(Vis­ité 487 fois)