Skip to main content
21 juin 2023

La reprise du ‘Cut Dick’ de Oizo par Chilly Gonzales déjà remixée par Myd 🔊

par Marion Sammarcelli

Myd vient d’offrir un remixe à « Cut Dick », le nouveau morceau de Chilly Gonzales, lui-même une reprise d’un track de Quentin Dupieux âgé de quinze ans. On vous explique. 

Notre titre peut apparaître comme un micmac incompréhensible. (Les plus ringards crieraient « Kamoulox! ») Et pourtant c’est bien vrai. Ce 21 juin 2023, date ô combien symbolique, Myd vient de dévoiler un remix de « Cut Dick ». Le morceau est issu du futur album de Chilly Gonzales -dont la sortie est prévue pour la rentrée prochaine- French Kiss. À l’écoute, la mélodie nous est familière et ce n’est pas par hasard. En effet, l’artiste qui est à l’origine de « Cut Dick » n’est autre que Mr. Oizo. Quinze ans plus tôt, en 2008, il sortait ce titre funky porté par une basse aux fortes influences « Superstition » de Stevie Wonder, avec un petit plus French Touch.

 

 

Quinze ans plus tard, ce morceau revit. Deux fois, donc. Chilly Gonzales en fait une première revisite acoustico-instrumentale : adieu le synthé, au revoir les boîtes à rythmes. Le musicien troque le tout contre violon, basse, piano, saxo et percussions. Il conserve exactement la même structure, les mêmes mélodies, rythmiques, tout en ajoutant sa touche jazzy. Cela donne un charme old school à ce titre qui, il y a quinze ans, participait à un souffle novateur pour la musique électronique en France.

 

 

À lire également sur Tsugi.fr : 🤝 Myd : “J’aime bien être à poil ; je me suis mis à nu avec ce disque.”

 

Quant à Myd, il fait du Myd. Et on adore. Finalement, on ne reconnaît quasiment plus le morceau d’origine. Il échantillonne une partie du piano, ajoute de nouvelles percussions, des voix répétitives façon house music… Surprise, un pont ‘on-ne-peut-plus-surprenant’ se cache au milieu de ce remix. Sur fond de grosse caisse régulière, Chilly Gonzales pose sa voix pour nous faire passer un message « Coupe, coupe cette bite / Coupe, coupe c’est chic / Oizo, Gonzo et Myd ». Évidemment, on peut compter sur ces compositeurs pour ajouter une pincée d’humour subtil à leurs productions. Enfin, le tout se conclut sur une musique groovy et solaire à souhait. On valide.

 

Visited 107 times, 1 visit(s) today