Skip to main content
© @Clara_Bey
21 juin 2023

Odalie sort un clip canon, premier extrait de son album sur le label de Max Cooper

par Vicky Pozzobon

Découvrez le premier single d’Odalie intitulé « We Are Nature ». Ce morceau, en collaboration avec Black Lilys, s’érige comme un appel à l’espoir, puisant son inspiration dans la célèbre phrase des mouvements éco-féministes : « We are not defending Nature, we are Nature defending itself ».

Odalie c’est le projet artistique de Sophie Griffon, compositrice, synthésiste et sound designer. Avec une musique électronique aux textures organiques, elle repousse les frontières du langage ambiant et néoclassique, s’inspirant de Nils Frahm, Max Cooper et Sigur Rós. Après avoir sorti trois EPs, elle a signé cette année sur le label MESH, sous le nom Odalie. « We are Nature » n’est qu’un avant-goût de son premier album, Puissante Vulnérabilité, prévu pour septembre 2023 chez MESH donc, label de Max Cooper.

Odalie

 

Dès les premières notes de « We Are Nature », une ouverture céleste se déploie, portée par les sonorités du violoncelle et des synthétiseurs modulaires qui semblent flirter avec les étoiles. Tandis que les mélodies s’élèvent vers les cieux, les basses et les percussions plongent dans les profondeurs. Cette juxtaposition évoque notre relation complexe et souvent troublée avec la nature qui nous entoure. Les paroles ajoutent aussi une dimension poétique, qui explore cette dualité entre nous et notre planète. Exprimant à la fois notre lien profond avec elle et notre capacité à la détruire. Les mots se déploient avec une grâce mélancolique, nous invitant à réfléchir sur notre place dans le monde et notre responsabilité envers lui.

 

À lire aussi sur Tsugi.fr :: On a parlé concert spatialisé à 360° avec Odalie, R. Santarelli et Submarine FM

 

Odalie est ici en feat avec le duo indie-pop Black Lilys (dont on vous a déjà pas mal parlé sur Tsugi) et accompagnée du musicien Paolo Rezze au violoncelle. Ses compositions electronica évoquent toute une gamme d’émotions : balançant entre le plein et le vide, l’ombre et la lumière, le doux et l’amer. Elle tisse et retisse les sons avec minutie, créant des textures aussi délicates et complexes que la dentelle.

Visited 212 times, 1 visit(s) today