La scène rennaise à l’honneur avec le festival I’m From Rennes

Ah Rennes ! Ses crêperies, son parc du Tha­bor, sa place Saint-Anne… Et surtout ses 45 groupes au mètre car­ré ! Les Bre­tons le savent : leur cap­i­tale est un vivi­er de jeunes artistes, de groupes émer­gents et autres pro­jets à con­stru­ire — et ce ne sont pas Her, Columbine, Douch­ka ou, avec quelques années de plus, Mar­quis de Sade, qui diront le con­traire. Il faut dire que le ter­reau local est plutôt favor­able à la créa­tion, avec des fes­ti­vals comme les Ren­con­tres Trans Musi­cales ou Bars en Trans, des salles comme l’Ubu ou le 1988 Live Club… et donc I’m From Rennes, créé en 2012 par cinq groupes du coin pour pro­mou­voir la scène locale, et de retour un peu partout dans la ville du 14 au 23 sep­tem­bre.

Les 15 et 16 sep­tem­bre, rendez-vous au cloître Saint-Melaine pour l’événement “Bières, food trucks et rock’n’roll”. Comme son nom l’indique, ce week-end sera con­sacré aux artistes rock ren­nais avec The Valdera­mas, Tal­ly Ho ou encore Cather­ine Base­ball. Le dimanche, une boum sera organ­isée pour les petits et grands avant de laiss­er place à DJ Mon­sieur Mous­tache et DJ Pietro Mostar­do pour bien finir la journée. Entre deux lives, vous pour­rez déguster les bières pro­posées par les brasseurs.

Les organ­isa­teurs ont aus­si prévu “un week en enfer” au Théâtre de Ver­dure du Tha­bor. Une pre­mière soirée sera con­sacrée au rock avec la présence de Kaviar Spe­cial et SBRBS. Le same­di, ce sera ambiance fête foraine avec les con­certs du pro­jet col­lab­o­ratif de Douch­ka et Les Gor­don (Les­ka), ain­si que le duo élec­tron­ique Col­orado et Brig­and. Quant à l’animation, elle sera assurée par Les Gérard. Si vous avez envie de vous déhanch­er, rendez-vous le dimanche avec le col­lec­tif Les Vagins Enchan­tés, la musique du monde de Meikhaneh, la folk de Jolies Let­ters ou encore la pop six­ties des Kitsch­enettes.

D’autres endroits emblé­ma­tiques de la ville seront célébrés durant ces dix jours comme la bib­lio­thèque du Tri­an­gle avec le live de DJ Ocland ou la place de la Par­chem­iner­ie avec la pop de Praa et l’électronique futur­iste de Max­im­i­lien.

Côté nou­veautés, des lives auront lieu sur les toits de la ville ! Vous retrou­verez le trio folk Leila & the Koalas et la pop rock de I Only Said. Et pour la pre­mière fois, I’m From Rennes inve­sti­ra l’UBU avec des soirées clubs avec des DJs ren­nais. L’autre aspect orig­i­nal du fes­ti­val ? Les con­certs en apparte­ment. Une cinquan­taine de veinards pour­ront assis­ter aux presta­tions intimes de François Audrain pour la pop et ReD­eYe pour la folk.

Mais ce n’est pas tout, des événe­ments seront pro­posés afin de vivre une expéri­ence musi­cale orig­i­nale : du théâtre d’improvisation entre deux troupes ryth­mé par de la musique et une balade à vélo à tra­vers Rennes ponc­tuée de paus­es lives avec la coun­try de The Horse With Wild Eyes et le duo de gui­tare clas­sique Kat­a­plis­mik. Et si vous avez envie de philoso­pher, place à une dis­cus­sion autour de la ques­tion “Pourquoi fait-on de la musique ?” sera organ­isée en com­pag­nie d’un psy­ch­an­a­lyste, d’une pro­fesseure de chant ain­si que d’un auteur-compositeur-interprète.

Si vous n’arrivez pas à patien­ter jusqu’à la ren­trée pour prof­iter de l’ambiance d’I’m From Rennes, rendez-vous le 7 juin pour l’Inauguration de Transat en Ville à la gare SNCF EuroRennes avec la new soul d’Afrodite et du 5 au 8 juil­let pour “I’m from la nuit” au cloître Saint-Mélaine avec le blues de Slim Wild Boar ou encore le rock de Shake it Like A Cave­man. Quand on vous dit qu’il y a de quoi faire à Rennes…

Retrou­vez toutes les infor­ma­tions sur le site du fes­ti­val.

 

(Vis­ité 418 fois)