La techno berlinoise a sa nouvelle série télé

Plonger dans la nuit berli­noise et ses excès. C’est la promesse de Beat, la nou­velle série alle­mande dif­fusée ce ven­dre­di 9 novem­bre sur Prime Video, la plate­forme stream­ing d’Amazon. Prenant le con­tre­pied des doc­u­men­taires sur la musique élec­tron­ique, la série est un drame de 7 épisodes de 52 min­utes.

L’histoire suit Robert Schlag, 28 ans — Beat pour les intimes — jeune pro­mo­teur accro au sexe et à la drogue. Il tra­vaille au Sonar, club tech­no réputé, tenu par son meilleur ami Paul. Sa vie bas­cule lorsque l’Intelligence Européenne de Sécu­rité (ESI) s’intéresse aux activ­ités par­al­lèles de l’établissement — un traf­ic d’armes et d’organes — et lui pro­pose de col­la­bor­er à l’enquête.

L’ambition du réal­isa­teur, Mar­co Kreuz­painter, est claire : dépein­dre avec réal­isme son expéri­ence des clubs berli­nois. Douze ans de vie con­den­sés dans une série pour retran­scrire le min­i­mal­isme des clubs, la mix­ité sociale ou encore la lib­erté sex­uelle des club­bers.

Un récent trail­er a dévoilé les pre­mières images du show. Au pro­gramme : une esthé­tique clippesque, des caméras à l’épaule façon Gas­par Noé et une bande‐son coup de poing au rythme des tracks OPR” de Gesaf­fel­stein et “West Bank” de Dax J.

 

(Vis­ité 2 466 fois)