La vente aux enchères vinyle de Radio France bat des records

Radio France pos­sède une incroy­able col­lec­tion de vinyles (plus d’un mil­lion et demi) et a décidé d’en céder quelques-uns au grand pub­lic. 8 000 dis­ques mis en vente le 19 juin ont tous été écoulés, par­fois à des prix inimag­in­ables pour une recette s’él­e­vant à 150.000 euros, du jamais vu !

Le stu­dio 104 de la Mai­son de la Radio affichait com­plet dimanche. Spé­cial­istes, mélo­manes et curieux ont pu assis­ter à une vente aux enchères pas comme les autres. Par­mi les vinyles ven­dus au plus haut prix, on retient un lot de six dis­ques de ban­des orig­i­nales de films de James Bond à 700€ (dix fois son prix), un 45T des Sev­en Souls par­ti à 1 300€ et un cof­fret inti­t­ulé La Dis­cothèque Idéale Pop Rock con­tenant dix-sept dis­ques, le tout à 1 600€. Cer­tains ont pu aus­si prof­iter de galettes mythiques à bas prix, surtout les clas­siques de la chan­son française. Pro­lé­taire des Gyp­sys est tout de même par­ti à 480€. Le point cul­mi­nant de la vente reste Octo­pus de Syd Bar­rett, mem­bre fon­da­teur des Pink Floyd et musi­cien légendaire, disque qui s’est envolé à 10.500€. Radio France a pu tir­er des enseigne­ments de cette vente. Out­re les béné­fices, on peut réelle­ment con­stater un fort engoue­ment pour le vinyle, objet délais­sé et désor­mais intem­porel et on peut sup­pos­er que des ventes sim­i­laires pour­raient voir le jour bientôt.

(Vis­ité 231 fois)