L’aéroport de Berlin-Tegel bientôt transformé en club ?

Un vaste club pour­rait prochaine­ment ouvrir à Berlin-ouest mais n’importe où…au sein de l’aéroport Otto-Lilienthal de Berlin-Tegel. C’est en tout cas le souhait de la Com­mis­sion des Clubs (en charge de défendre les intérêts de la scène noc­turne berli­noise) qui doit prochaine­ment repér­er les lieux afin d’envisager une pos­si­ble trans­for­ma­tion de la tour de con­trôle, des hangars et des ter­minaux en com­plex­es de club. Côté poli­tique, le respon­s­able de la cul­ture à la ville de Berlin, Klaus Led­er­er, estime que l’espace est idéal pour accueil­lir des lieux cul­turels, que ce soit un fes­ti­val en plein-air, des clubs ou des stu­dios. Même son de cloche du côté de Philipp Bouteiller, chargé de la réha­bil­i­ta­tion du site :“La zone de Tegel offre de bonnes struc­tures pour un usage cul­turel tem­po­raire ou per­ma­nent : ate­liers d’artistes, fes­ti­val techno…tout est pos­si­ble ! a-t-il déclaré en août dernier. De son côté, la mairie milite pour une fer­me­ture de l’aéroport au prof­it de la con­struc­tion d’un cam­pus tech­nologique.

Mais l’avenir du site est encore incer­tain. Les Berli­nois ont large­ment voté pour le main­tien de Tegel lors d’un référen­dum organ­isé par le par­ti libéral FDP en sep­tem­bre dernier. Les débats sont encore ouverts étant don­né que le futur aéro­port de Berlin-Brandebourg, dont l’ouverture est prévue pour 2020, ne sem­ble pas être assez grand pour accueil­lir le flux de voyageurs quo­ti­di­ens. Sa con­struc­tion est qual­i­fiéepar beau­coup comme un inter­minable fias­co qui a jusqu’ici couté en impôt 403 euros à chaque Berli­nois. Ce qui expli­querait pourquoi la réha­bil­i­ta­tion de Berlin-Tegel est si impor­tante. Embar­quer ou danser, il fau­dra choisir.

 

(Vis­ité 574 fois)