L’archive du jour : les débuts de New Order en live, un an après la fin de Joy Division

A l’o­rig­ine com­posé des mem­bres restants du groupe Joy Divi­sion à la mort de Ian Cur­tis, New Order est d’abord con­sid­éré comme une suite musi­cale logique. Mais rapi­de­ment, Bernard Sum­mer au chant et à la gui­tare, Peter Hook à la basse et Stephen Mor­ris à la bat­terie, rejoints par la petite amie de ce dernier, Gillian Gilbert, vont suiv­re une véri­ta­ble tour­nure élec­tron­ique. Avec des albums comme Move­ment ou Pow­er, Cor­rup­tion and Lies et le titre “Blue Mon­day”, New Order représente les débuts d’une new wave élec­tron­ique et inno­vante. 

Après la sor­tie l’an dernier d’un dix­ième album, Music Com­plete, le groupe mythique des années 80 est de nou­veau sur le devant de la scène et s’ac­com­pa­gne de remix­es signés Clap­tone ou Ago­ria. Face à tant de moder­nité, on aime à se rap­pel­er ce que représen­tait le groupe à ses débuts et on (re)découvre donc avec plaisir un live plutôt rare. Enreg­istré à New-York le 18 novem­bre 1981 et récem­ment remas­ter­isé, on peut y admir­er la pas­sion et l’in­no­va­tion tech­nique et musi­cale d’un trio qui a n’a jamais per­du la main (“Cer­e­mo­ny” com­mence à la 26e minute). Pour achev­er cet instant nos­tal­gique, on attend avec impa­tience la sor­tie le 6 octo­bre prochain d’une auto­bi­ogra­phie de 768 pages (tout de même !) signée Peter Hook, bassiste qui quit­tera le groupe en 2006.

(Vis­ité 211 fois)