L’association Les Eveillés organise une soirée d’aide aux exilés avec Antigone, DJ Pete, Fluxion et Benales

Com­ment faire rimer nuit parisi­enne et sol­i­dar­ité ? En 2015, un groupe d’anciens étu­di­ants en scéno­gra­phie, ciné­ma et musique col­la­bore avec des col­lec­tifs dont l’objectif est d’apporter une aide aux exilés. En 2017, ils créent leur pro­pre struc­ture : les Eveil­lés. L’apparition de camps à Calais, Paris ou Vin­timille et la sit­u­a­tion pré­caire de leurs occu­pants — des  femmes, des enfants et des jeunes hommes sou­vent orig­i­naires d’Afghanistan et d’Afrique de l’Est — poussent en effet les organ­isa­teurs à agir. Ils déci­dent donc de met­tre en place des con­certs et des DJ sets noc­turnes sous le nom de “Veil­lées”, durant lesquels les équipes tech­niques et les artistes tra­vail­lent et jouent bénév­ole­ment. À l’issue des soirées, l’intégralité des béné­fices est rever­sé à des asso­ci­a­tions. Depuis leur lance­ment, de nom­breux noms de la scène française comme Flavien Berg­er, Agar Agar, Jacques, Super­poze, La Femme, Mad­ben, Mézigue, Manu Le Malin ou Feu! Chat­ter­ton se sont prêtés au jeu.

Le prochain événe­ment se tien­dra le 14 mars au NF‐34, le nou­veau club de la Cité de la Mode et du Design situé dans le 13ème arrondisse­ment de Paris. Pour cette 19ème Veil­lée, la pro­gram­ma­tion réu­ni­ra un plateau d’artistes élec­tron­iques de choix, com­posé d’Antigone, DJ Pete, Flux­ion (live) et Benales. À cette occa­sion, les fonds de la soirée iront directe­ment à l’association Paris d’Exil. Issue du Col­lec­tif Parisien de Sou­tien aux Exilé.e.s (CPSE), celle‐ci accom­pa­gne les migrants dans leurs démarch­es juridiques et admin­is­tra­tives et pro­pose des aides matérielles, médi­cales et psy­chologiques aux plus dému­nis. Danser sur de la tech­no peut donc bel et bien aider des gens dans le besoin.

Plus d’informations disponibles sur l’événement Face­book de la soirée et sur le site inter­net de l’association.

 

(Vis­ité 136 fois)