Fatal Walima et anyone.ID (NADSAT) habillés en ASUS x Tealer / ©Thémis Belkhadra pour Tsugi

L’avant-garde de la scène électronique française est dans la compile NADSAT

À l’oc­ca­sion de la sor­tie le 13 novem­bre de la com­pi­la­tion NADSAT (Because) et de la col­lec­tion cap­sule entre l’en­tre­prise infor­ma­tique ASUS et la mar­que de vête­ments Teal­er, Tsu­gi a souhaité immor­talis­er une par­tie de l’avant-garde de la scène élec­tron­ique française à tra­vers une série de clichés.

À chaque époque, sa musique. Et à chaque époque, sa façon de la con­som­mer. Si ce n’est évidem­ment pas une hérésie d’é­couter un album de bout en bout en 2020, il faut se ren­dre à l’év­i­dence : les plate­formes de stream­ing et l’hégé­monie des playlists ont changé la donne. La musique aujour­d’hui, on la classe par mood. Un mot qui a ringardisé les gen­res musi­caux, à une époque où la mode ves­ti­men­taire prône l’u­ni­sexe. Le genre à la mode ? Le non-gender, le non-binaire, mais aus­si le choix de ne pas choisir. Ou de tous les pren­dre. C’est aus­si vrai pour la musique, jusque dans les DJ sets actuels qui com­men­cent à un point A, finis­sent à un point Z et vont s’at­tarder sur cha­cune des let­tres du vocab­u­laire musi­cal. Le cap de l’artiste, finale­ment ? L’ambiance.

Miroir de cette société qui abat des murs, la com­pi­la­tion NADSAT (le 13/11 chez Because) et ses jeunes artistes qu’on ne peut éti­queter. Tous ensem­ble, ils for­ment l’avant-garde de la scène élec­tron­ique française et avec eux, l’idée d’ ”inclu­siv­ité musi­cale”. Evil Gri­mace, DJ Varso­vie, Bamao Yende, soit, respec­tive­ment et si l’on traduit en vieux français, du rap français et du hard­core, du rock et de la tech­no indus, du dance­hall et de la musique élec­tron­ique. Mais tant d’autres mots et de couleurs entre.

C’est cette jeunesse là que nous avons souhaité immor­talis­er à tra­vers une série de pho­tos invi­tant deux des artistes de la com­pi­la­tion, Fatal Wal­i­ma et anyone.ID. Ils por­tent les vête­ments de la col­lec­tion cap­sule ASUS x Teal­er, inspirée du Vivo­Book, tou­jours disponible en ligne.

Pho­tographe : Thémis Belkhadra
Styl­iste : Bon­nie El-Bokeili
Pro­duc­tion : Tsugi
Artistes : Fatal Wal­i­ma, anyone.ID (de la com­pi­la­tion NADSAT)
Veste, pull et cas­quette : ASUS x Tealer

(Vis­ité 1 069 fois)