Le collectif Mu ouvre sa Station pour l’été

Ce soir ouvre notre nou­veau lieu de perdi­tion esti­vale : la Sta­tion Mu. Situé au Nord de Paris en petite couronne, dans l’ancienne Gare des Mines au niveau de la Porte d’Aubervilliers, le lieu entre dans le cadre des “sites artis­tiques tem­po­raires”. La démarche ini­tiée l’année dernière par la SNCF pro­pose à des col­lec­tifs de trans­former en espaces cul­turels cer­tains lieux qui furent exploités par la société publique. L’année dernière, le Ground Zero (depuis devenu Grand Train) issu de cette réflex­ion avait prou­vé son effi­cac­ité. 

Cette année, c’est le col­lec­tif Mu qui a rem­porte la mise avec La Sta­tion qui devien­dra une salle de con­cert. Ce n’est pas une pre­mière : le col­lec­tif a déjà ouvert Le Garage, une micro salle de con­cert à la Goutte d’Or. Mais cette fois, c’est un espace beau­coup plus grand qui va ouvrir : 400 m². De plus l’architecture per­me­t­tra au col­lec­tif d’ouvrir sa pro­gram­ma­tion à d’autres arts que la musique. Des expo­si­tions, pro­jec­tions de films et des ate­liers divers sont atten­dus. Mais atten­tion car ce pro­jet à une date de péremp­tion, 6 mois avant peut-être un renou­velle­ment du bail ?

Pour prof­iter au mieux du laps de temps disponible, le col­lec­tif et son pro­gram­ma­teur musi­cal Eric Dav­i­ron, on prévu large en puisant dans tous les styles. Et cela com­mencera dès son inau­gu­ra­tion avec un week­end d’ouverture en forme de fes­ti­val. Pour le ven­dre­di, sont atten­dus Cheveu, rock band garage tout en sur­prise dont on vous con­seille le live, Scor­pi­on Vio­lente, un mélange d’électro-punk garage et de min­i­mal lo-fi noyé sous un effet delay et une ren­con­tre entre DJ Lovepills et le crew du Garage Mu. Le same­di jouera sur la même carte de l’électro-punk avec une invi­ta­tion du label franco-belge Teenage Ménopause (Ven­tre de Biche, très punk dans le chant) et le franco-nippon Mind Records (Jesse Osborne-Lathier et sa tech­no très expéri­men­tale). Une tran­si­tion toute trou­vée vers la journée du dimanche ori­en­tée noise avec une carte blanche au label Erratum. 

Autre nou­velle alléchante, les soirées organ­isées en parte­nar­i­at avec les col­lec­tifs Tri­pal­i­um, Berli­nons Paris ou Hydropathes qui promet­tent de belles pro­gram­ma­tions du 15 au 19 Juin. Sur cette pre­mière semaine d’ou­ver­ture, la Sta­tion risque donc d’avoir ses quais bien remplis…

(Vis­ité 65 fois)