Le festival Dream Nation clôture sa programmation pré et post-Techno Parade

Same­di 24 sep­tem­bre, la Tech­no Parade inve­sti­ra comme chaque année la cap­i­tale en chars et en musique. Pour accom­pa­g­n­er l’événe­ment, Dream Nation est de retour pour un week-end qui s’an­nonce épique. 

Ven­dre­di 23 sep­tem­bre, le Petit Bain accueillera Cit­i­zen Kain, Maxime Dan­gles, Lowkey & Kar­di­nal et DJ Cal­ci­um toute la nuit pour une mise en jambe tech­no. Car le lende­main, dès 20h et jusqu’à 6h du matin, c’est le fes­ti­val qui démarre avec ses qua­tre scènes, ses per­for­mances artis­tiques ou encore son manège et ses map­pings. Après avoir fait le tour de Paris en chars, on pour­ra rejoin­dre la scène Bass Music avec Pen­du­lum, Sub Focus, Elisa Do Brasil et Mec­toob. Côté tech­no pure et dure, Sur­geon & Lady Starlight, Shift­ed, Elec­tric Res­cue et Manu Le Malin s’oc­cu­per­ont de net­toy­er nos oreilles tan­dis que Vini Vici, Ajja, Tala­m­as­ca ou encore Oniryx fouleront la scène Trance. Pour com­pléter ce pan­el, la Hard sera elle aus­si au rendez-vous avec Noize Sup­pres­sor, Dr. Pea­cock, Sub­ur­bass et The Speed Freack. 

Pen­dant une nuit, les Docks de Paris subiront la puis­sance d’une tech­no sous toutes ses formes, qui ira finale­ment s’é­chouer sur le sable de LaPlage de Glazart au petit matin, pour un dimanche de clô­ture en plein air. De 7h à 22h, Pit Spec­tor, Mad­ben, Manu Le Malin tou­jours ou encore Boweinn auront la lourde tâche de faire dur­er le plaisir jusqu’à la dernière minute. Pour sa troisième édi­tion, Dream Nation a prévu un week-end d’une inten­sité rare à ne man­quer sous aucun pré­texte. Plus d’in­fos par ici

(Vis­ité 64 fois)