Exclu : “Europ” de Baleine 3000, abstract hip-hop en japonais (oui oui)

Lille-Bruxelles-Tokyo : voici le petit voy­age que pro­pose le tou­jours intri­g­ant label Vlek pour sa prochaine sor­tie. Prenez le Belge Lawrence Le Doux (croisé il y a peu à Dour) et le Français Afro­jaws à la pro­duc­tion, rajoutez‑y la voix un poil stri­dente du MC japon­ais Ill­reme (aka Jun Kamo­da), et hop, vous obtenez Baleine 3000 et The Nap, un nou­v­el EP atten­du pour ven­dre­di. Le résul­tat ne ressem­ble à rien de ce qu’on a déjà enten­du (logique vu le cast­ing), pour un hip-hop expéri­men­tal con­fir­mant tout le bien que l’on pense de Vlek — nos voisins belges s’achar­nent depuis six ans à pro­mou­voir des pro­jets plus bizarres les uns que les autres, mais tou­jours pas­sion­nants. Pour se faire une idée, “Europ”, extrait de l’EP, s’é­coute en exclu­siv­ité ici. Et si à la pre­mière écoute le titre per­turbe l’or­eille peu habituée au rap en japon­ais, on finit par en rede­man­der. Promis : 

A not­er que l’i­den­tité visuelle de The Nap sera un peu par­ti­c­ulière : le cen­tre de la face B du vinyle a été gravée, à la main, par Afro­jaws — adieu galette ronde clas­sique et bon­jour à de petits dessins rigo­los (le proces­sus se regarde ici). Un objet unique­ment, pressé à peu d’ex­em­plaires (comme sou­vent avec Vlek) et ren­fer­mant un petit tré­sor de sept titres ovni hip-hop chan­tés en japon­ais… C’est pas tous les jours, et ça fait du bien ! 

(Vis­ité 143 fois)