TTristana, Lisa More, Goldie B ©Robin Plus

Le festival Le Bon Air dévoile ses trois ambassadrices 100% marseillaises !

Les 26, 27 et 28 mai prochain, le fes­ti­val de musique élec­tron­ique Le Bon Air revien­dra agiter Mar­seille pour trois jours de fête ! Afin de pro­pos­er le meilleur line-up pos­si­ble, le fes­ti­val a invité au sein de son comité de pro­gram­ma­tion trois DJ et pro­duc­tri­ces, issues de la scène élec­tron­ique locale.

C’est une pre­mière ! Pour son édi­tion 2023, le fes­ti­val mar­seil­lais a décidé de con­fi­er les rênes de la prog’ à trois artistes déjà bien instal­lées au sein de la cité phocéenne : Lisa More, TTris­tana et Goldie B. On vous en dit un peu plus sur ces trois fig­ures majeures de cette scène mérid­ionale. La DJ et pro­duc­trice Lisa More trempe dans la musique depuis sa plus ten­dre enfance, grâce à un père DJ et dis­quaire, qui lui trans­met rapi­de­ment son savoir. À 17 ans elle organ­ise ses pre­mières raves et com­mence très vite à fréquenter les clubs : elle se pro­duira en 2016 pour la pre­mière fois au 101 de Cler­mont Fer­rand, son club de cœur. Quelques années plus tard, elle crée son label Tsuna­mi Record­ings puis devient rési­dente au Sucre à Lyon, à Rinse France…

 


Le Bon Air a égale­ment jeté son dévolu sur TTris­tana, artiste mar­seil­laise sin­gulière et rési­dente sur Ola Radio. Pas­sion­née par les musiques hybrides, sa direc­tion musi­cale tend vers des morceaux indis­ci­plinés, des mélodies lanci­nantes et des rythmes bruts. Hors des sché­mas habituels des gen­res, TTris­tana n’hésite pas à créer un véri­ta­ble espace expéri­men­tal à cha­cun de ses sets. Elle dévoilait en févri­er dernier son pre­mier EP Extrasen­si­tive, sur le label vien­nois Ashi­da Park. Enfin, voilà la Mar­seil­laise Goldie B qui sera égale­ment aux manettes de cette pro­gram­ma­tion 2023. Pro­duc­trice, multi-instrumentiste, chanteuse, MC et DJ, elle est la femme de la sit­u­a­tion. Influ­encée autant par la jun­gle que par l’UK bass et le dub­step, Goldie B pose ses valis­es à Mar­seille en 2017 après plusieurs années passées au sein de la scène musi­cale parisi­enne. On peut égale­ment la retrou­ver chaque mois sur la sta­tion mont­pel­liéraine Piña­ta Radio. Plus de doute, on à hâte de décou­vrir ce qu’elles nous réservent !

En bref, un beau trio bien éclec­tique et surtout représen­tatif d’une jeune scène élec­tron­ique mar­seil­laise en ébul­li­tion ! Toutes les infos sont à retrou­ver sur le site du festival. 

 

À lire aussi Deux afters de folie au cœur de Marseille pour la Fiesta des Suds

 

 

 

(Vis­ité 860 fois)