Skip to main content
10 juillet 2019

Le Garage MU Festival revient pour électriser la Station – Gare des Mines

par Elie Chanteclair

Tout va trop vite, l’été en tête de peloton : on va déjà arriver à mi-juillet. Les festivals gargantuesques créent d’éphémères (mais conséquents) flux migratoires aux quatre coins de la France (et même au-delà), concevant des programmations les plus spectaculaires possibles. Les têtes d’affiche internationales se bousculent, du dernier rappeur américain en vogue au mythique groupe de rock des années 90. Des concerts promettant certes de grands moments, mais qui manquent parfois d’un petit quelque chose, d’une touche de folie ou de surprise. On se surprend alors à envisager un peu moins de grandeur, à privilégier un peu plus d’intimité, à vouloir mettre un peu de piment dans nos traditionnels rendez-vous estivaux.

Et c’est exactement ce que propose le Garage MU Festival du 10 au 13 juillet. Investissant pour une quatrième année la Station de la Gare de Mines, le festival organisé par le collectif MU se veut être l’union estivale des têtes brûlées des scènes musicales contemporaines au quatre coins du monde. Depuis la Russie jusqu’à l’Egypte en passant par le Canada, la Belgique ou le Japon, la programmation dresse un état des lieux des expériences musicales les plus excitantes et singulières. Après une mise en bouche le mercredi soir (entrée libre) invitant notamment La Récré, le side-project de Forever Pavot, le Garage MU s’offre de très beaux noms, notamment dans le rock indépendant. Seront donc présents Warmduscher, super-groupe tout beau tout neuf rassemblant des membres de Fat White Family, Paranoid London, Childhood et Insecure Men, les Canadiens (et non pas Lorrains) de Metz armés de leur punk radical et noisy, leurs confrères japonais Bo Ningen également portés sur les sons psyché et rugueux, la beach-pop devenue punk garage de Triptides, ou encore Flamingods, groupe à cheval entre Bahreïn et l’Angleterre. Sans oublier les sonorités plus électroniques de Die Ufer, Capelo ou Tôle Froide. Pas besoin d’une grosse tente et d’un pass trois jours vendu au prix d’une PS4 pour vivre sa meilleure vie de festivalier.

Pour plus d’infos sur festival, ça se passe juste ici !

 

Visited 7 times, 1 visit(s) today