Point Éphémère - © Bistronomie Club Paris

Le Point Ephémère dévoile sa programmation d’été : courez vite vous rafraîchir au Canal Saint-Martin

Pour les Parisiens, le slo­gan est clair : qui dit été, dit dénich­er les coins les plus frais de la cap­i­tale. Et pour cela, le citadin sait qu’il faut se rap­procher des points d’eaux. C’est ain­si que le Point Ephémère est devenu le lieu incon­tourn­able lors des grandes chaleurs. Ter­rasse au bord du canal Saint-Martin, roof-top pen­sé comme un jardin ludique, salle de con­cert et lieu d’ex­po­si­tion… Un endroit poly­va­lent, à deux pas du métro Jau­rès : le Point Ephémère a su impos­er ses ban­nières en quinze ans d’ex­is­tence.

Pour faire per­dur­er son suc­cès, le Point Ephémère a com­pris com­ment attir­er les foules. Chaque été, son toit-terrasse s’ou­vre et sa salle de con­cert s’anime avec une pro­gram­ma­tion esti­vale éclec­tique. Cette année, il décide de réitér­er la for­mule. Et préparez-vous, le menu est de taille. Tout com­mence avec quelques expo­si­tions en guise d’apéri­tif. Le Point Ephémère s’est déjà fait remar­quer pour son engage­ment, et cela n’est pas prêt de s’ar­rêter. D’abord avec 50 ans après Stonewall : les pho­to­jour­nal­istes sur le front des luttes LGBTI. , qui a pris place au moins de juin. S’ap­prête à lui suc­céder le 19 juil­let prochain, une expo­si­tion dédiée à JJ Cale, avec des pho­tos, man­u­scrits et vinyles, pour célébr­er la sor­tie posthume de l’al­bum Stay Around.

Après ces mis­es en bouche entière­ment gra­tu­ites, il fau­dra pass­er à l’en­trée, avec une série de DJ sets endi­a­blés, eux aus­si en entrée libre, à par­tir de 21 heures. Par­mi les invités, François Atlas s’est déjà prêté au jeu le 4 juil­let dernier. Mais du beau monde patiente encore : le 17 juil­let sera ani­mé par le col­lec­tif Sauce Blanche et Requin Cha­grin vien­dra hanter les eaux du canal le 22 août. Côté con­certs et club­bing en plat prin­ci­pal, on ne sait plus où don­ner de la tête, entre l’indie pop de Froth, le garage rock des Toulou­sains de Cathé­drale ou encore Civic. Ce n’est plus à prou­ver : le Point Ephémère a le flair pour dénich­er les groupes de demain. Pour clô­tur­er son pro­gramme esti­val, il mise égale­ment sur toutes sortes de jeux, de sports et d’ac­tiv­ités afin d’at­tir­er les petits comme les grands. Du shop­ping vin­tage, des ate­liers d’écri­t­ure, un tournoi de ping-pong, un loto… Vous l’au­rez com­pris : il y en aura pour tous les goûts ! Et si les cinéphiles ne sont tou­jours pas séduits, pas de panique : le ciné en plein air sera bien présent, tous les lundis, pour des soirées à thèmes dès la tombée de la nuit. Qui a dit que l’été était fait pour se repos­er ?

Retrou­vez plus d’in­for­ma­tions sur l’a­gen­da du Point Ephémère en suiv­ant ce lien

Crédit : Jerome Brody

 

(Vis­ité 598 fois)