Skip to main content
29 septembre 2022

Le NDK festival annonce une deuxième édition flamboyante et intensive

par Adèle Chaumette

Il était revenu en 2021, beau comme un sou neuf, avec une nouvelle formule. Celui qu’on appelait autrefois Nördik Impakt revient du 19 au 29 octobre prochains, pour deux semaines autour des musiques électroniques dans toutes leurs esthétiques. Avec son nouveau format, NDK  Festival avait tout revu, de sa programmation à sa DA en passant par le nom, afin de proposer un concept  mêlant musiques électroniques et actions pluridisciplinaires. Cette année, plus que jamais, le festival normand se veut immersif, interactif et inclusif, tout en mettant à l’honneur le « faire ensemble ».

Visiblement dans la très bonne lancée de sa dernière édition en 2021, le NDK revient en octobre avec un programme riche. En effet, le festival qui s’étale sur deux semaines a fait la part belle aux conférences, rencontres et autres ateliers en tous genres, le tout placé sous le signe de la musique électronique.  En ouverture direction l’université de Caen pour un lunch électrique, ambiancé par un set du duo Vitamine, qui continuera à rythmer l’après-midi de ses sonorités raves années 90 ! On passe aux choses sérieuses pour la journée du jeudi qui nous permettra de rencontrer des professionnels du métier avec la présence de Technopol et Fédélima.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par NDK Festival (@ndkfestival)

Ensuite, NDK activera le mode nuit et proposera trois soirs de fête au Cargö, avec une belle brochette de noms reconnus et de sang neuf. Jeudi soir, on aura l’occasion de danser sur l’électro aux accents old-school de Bernadette ou sur les sons japonisants de la Lyonnaise Saku Sahara. Seront présents ce soir là également Mézigue et Mad Rey, en b2B naturellement. Le lendemain NDK offrira une prog’ bien sentie avec notamment Mayeul et JKS qui feront le show avec leur live Jawsbreakers. On pourra également danser sur les sons chauds et rapides de Mama Snake et assister à un Rrose Sélavy b2B Sainte Exp, pour un set techno bourré d’influences. Samedi soir, il faudra rester solide sur les appuis car le Cargö vibrera jusqu’à six heures du matin au rythme de grosses basses techno (Olympe 4000, Parfait, u.r. trax...)

À lire aussi 🎪 De Nördik Impakt à NDK : pourquoi l’énorme festival électro de Caen change de peau

La deuxième semaine du festival sera plus axée sur les rencontres et la découverte des cultures électroniques, avec des ateliers de créations sonores, workshops et même un ciné concert avec la projection du documentaire Les délivrés, mis en musique par Maxime Dangles. Lors du dernier samedi , on se rendra au NDK festival pour décompresser et se remettre de nos soirées dancefloor. Le festival a prévu du yoga, de la nourriture et même une sieste électronique. De quoi glisser vers la fin, tout en douceur.

En bref, deux semaines intensives de clubbing et surtout d’échanges d’idées, pour un festival ouvert à toutes les générations. Pour patienter, on vous met toutes les infos nécessaires et la billetterie de NDK#2 ici

 

Visited 22 times, 1 visit(s) today