Petit Bain accueille la nouvelle édition du festival How To Love

Met­tre en valeur les arts dans un décor chaleureux et intimiste. C’est le leit­mo­tiv du fes­ti­val How To Love qui réin­vestit l’espace cul­turel flot­tant Petit Bain du mer­cre­di 12 au dimanche 17 févri­er 2019. Côté musique : une pro­gram­ma­tion musi­cale élé­gante et exigeante avec le musi­cien français LAAKE, con­nu pour ses mélanges piano/techno, la soul psy­chédélique de Night Beats, l’indie rock de Peter Ker­nel ou la tech­no mar­tiale du label alle­mand Auf­nahme + Wieder­gabe. À cette sélec­tion s’ajoute une poignée d’artistes pop. On trou­vera par exem­ple le groupe multi‐instrumental d’influence r’n’b Easy Life ou encore la per­formeuse trans­formiste ital­i­enne M¥SS KETA. Le soir du 16 févri­er, le fes­ti­val fémin­iste pluridis­ci­plinaire Comme Nous Brûlons s’associera au col­lec­tif activiste roumain CORP pour pro­pos­er un line‐up élec­tron­ique entière­ment féminin avec entre autres Sen­ti­men­tal Rave.

Nous avons une soirée le 16 févri­er au Petit Bain dans le cadre du fes­ti­val How To Love, avec Corp, un col­lec­tif fémin­iste et activiste roumain.

Côté arts visuels, cette édi­tion 2019 se con­cen­tre une nou­velle fois sur le dessin. Bande dess­inée, illus­tra­tion et ani­ma­tion seront mis à l’honneur à tra­vers une série d’ateliers, d’expositions et de pro­jec­tions. Le dessi­na­teur Philippe Dupuy et le musi­cien Pierre Bastien présen­teront notam­ment IRM, une créa­tion inédite sous forme de con­cert dess­iné. Des instru­ments et des machines créés pour l’occasion répon­dront à des dessins réal­isés en direct.  Mais How To Love, c’est aus­si des ren­con­tres avec les artistes. Le créa­teur du jeu vidéo Anoth­er World fera ain­si par­ti des invités pour présen­ter des séri­gra­phies autour de ses per­son­nages. Le rendez‐vous est donc pris pour cinq jours d’immersion dans un univers arty.

Tous les détails de la pro­gram­ma­tion sur le site du fes­ti­val How To Love.

(Vis­ité 145 fois)