Le site internet de Prince est devenu un musée virtuel

Deux mois que Prince est mort et depuis, les hom­mages artis­tiques se suc­cè­dent. Le dernier en date est d’une orig­i­nal­ité suprenante et démon­tre une nou­velle fois la moder­nité d’une pop star inoubliable. 

C’est Sam Jen­nings, proche col­lab­o­ra­teur de l’artiste, qui a trans­for­mé le site offi­ciel de Prince en musée dédié. Désor­mais référencé en tant que princeonlinemuseum.com, la page web archive tout ce que Prince a pu créer sur la toile en une time­line chronologique. On remonte donc le temps avec plus d’une ving­taine de sites offi­ciels qui se mod­ernisent d’an­nées en années, du CD-Rom en 1994 à 3rdEyeGirl.com, site dédié à son nou­veau groupe en 2013. Cha­cun des sites présen­tés par un résumé sont acces­si­bles dans leur état d’origine. 

Inter­rogé par Bill­board, Sam Jen­nings rap­pelle le lien étroit entre l’artiste et la tech­nolo­gie : “Nous ouvrons la page avec douze des sites les plus pop­u­laires de Prince, mais depuis vingt ans, il a dû ouvrir près de vingt sites dif­férents, s’est occupé d’une douzaine de pro­fils sur dif­férents réseaux soci­aux et avait par­ticipé à de nom­breuses dis­cus­sions en ligne et con­ver­sait directe­ment avec ses fans”. Ces deux dernières années, Prince avait pour­tant choisi de dis­paraitre com­plète­ment des plate­formes de stream­ing audio et vidéo. 

(Vis­ité 65 fois)