© Nicholas Green (Unsplash)

Le starter-pack du bon festivalier : 10 trucs à embarquer avec toi en festival

par Tsugi

La sai­son esti­vale a débuté et tu as envie d’aller partout, pour butin­er de fes­ti­val en fes­ti­val ? C’est chou­ette d’être ent­hou­si­aste, mais ce n’est pas tou­jours sim­ple, la vie de fes­toch’. C’est pour ça que Tsu­gi te livre un “starter-pack du fes­ti­va­lier”, une liste d’essentiels pour pou­voir prof­iter au max et en toute sérénité. 

 

Une gourde 

Impor­tante et indis­pens­able car l’hydratation, c’est vital. Et puis les bois­sons en fes­ti­val, ça peut vite devenir cher. Surtout que boire de la bière tout le temps n’est pas une solu­tion raisonnable avec la chaleur : mieux vaut éviter l’insolation, non ?

festival

© Jack B (Unsplash)

Une batterie externe 

Parce qu’on on ne sait jamais, (pour citer les grands de ce monde) une panne de télé­phone en plein fes­ti­val reste fatale, parce que si tu perds tes potes c’est la galère. Puis pour tes bil­lets, ou encore le plan du fes­ti­val, pren­dre des pho­tos.… Tu auras besoin d’un télé­phone, et donc de bat­terie pour tout ça. (N’en déplaise aux boomers et boomeuses)

festival

© Mar­cus Win­kler (Unsplash)

Des bouchons d’oreille 

Certes, les fes­ti­vals et les con­certs c’est cool. Mais à force, tu per­dras ton audi­tion. Surtout si tu es du genre à avoir la tête un poil trop près des cais­sons. Si tu veux préserv­er tes oreilles le plus longtemps pos­si­ble, pour pou­voir con­tin­uer à prof­iter de la musique en plein air, les bou­chons d’oreille sont indis­pens­ables. Et avoir les siens, surtout à un prix pas exor­bi­tant, c’est encore mieux. Par exem­ple les Sound­Pro­tex de Sennheiser

festival

© Sennheis­er

Une crème solaire

Tou­jours impor­tante et pra­tique, la crème solaire est de plus en plus néces­saire. Encore plus pen­dant l’été et en fes­ti­val, vu que tu es exposé‑e au soleil en quasi-permanence. En pren­dre une, ça peut s’avér­er pri­mor­dial pour se pro­téger du soleil. Pour éviter de devenir aus­si rouge qu’une écrevisse et aus­si min­imiser les prob­lèmes ou can­cers de la peau. Après tu peux t’en pass­er, si tu tiens à voir ta peau se trans­former en bacon. Libre à toi.

festival

© Kate Glo­to­va (Unsplash)

Un couvre-chef

Encore un autre moyen de se pro­téger du soleil car le but est de prof­iter mais de ne pas finir avec une inso­la­tion. Si t’aimes pas for­cé­ment l’idée du cha­peau, trouves-en un à ta con­ve­nance, qui peut être drôle… Il y a tou­jours des options. Existe aus­si en ver­sion “bob” avec ses vari­antes Ricard, Cocho­nou, cas­quette CGT années 2000 (eh oui) ou même une cas­quette à mes­sage déroulant

festival

© Yang Deng (Unsplash)

Un brumisateur 

Se rafraîchir, c’est pri­mor­dial vu la chaleur et le soleil qui matraque. Tu dans­es, tu cours, tu sautes : boum, tu tran­spires for­cé­ment. Un peu d’eau sur ta peau te fera le plus grand bien.

festival

© Brett Jor­dan (Unsplash)

Un sac/une banane

En plus de tes affaires, tu peux pren­dre une banane. Pra­tique et com­pacte, tu peux y met­tre tous les essen­tiels à portée de main. Même si tu peux ressem­bler à un daron avec. Opte pour une petite sacoche, sinon ! À toi de voir, mais il est peut-être temps de prof­iter du retour de hype de la banane… L’ac­ces­soire ultime.

banane

© Melody Rampath

Du gel hydroalcoolique

Cer­taines habi­tudes de la grande époque Covid restent avec nous. Et c’est sou­vent tant mieux, par exem­ple pour ceux qui ne se sont jamais remis à faire la bise. Met­tre du gel hydroal­coolique est assez large­ment ren­tré dans nos habi­tudes. C’est un geste pra­tique et rapi­de pour éviter de tomber malade : se sen­tir mal en fes­ti­val n’est pas une expéri­ence très sympathique.

gel hydro

© Neil Bates (Unsplash)

Des lunettes de soleil

Tou­jours pour se pro­téger du soleil, mais surtout ses yeux. Autant que les oreilles, la vue est frag­ile et se faire aveu­gler par le soleil n’est pas agréable. Encore une occa­sion d’ajouter un acces­soire fun à son out­fit. Tou­jours pareil : tu pour­ras te démar­quer avec LE détail qui tue. Ça te per­me­t­tra de te ranger dans la team “swag XD ou au con­traire la team “Coachella-like”.

lunettes soleil

© Kiran CK (Unsplash)

 

Du sucre

Un petit coup de chaud, une chute de ten­sion, la sen­sa­tion de tomber dans les pommes ? Satané soleil. Prends avec toi un peu de sucre : quelques bon­bons fer­ont l’af­faire. Ou pour les plus conquérant-e‑s, une gourde de com­pote. Mais les staffs sécu­rité à l’en­trée des fes­ti­vals devi­en­nent de plus en plus méfi­ants (on vous voit, ceux qui tente de faire ren­tr­er de la vod­ka dans vos Pom’potes).

bonbons

© Dan Cris­t­ian Pădureț (Unsplash)

Men­tions honorables : 

Des paillettes

Tou­jours en vogue en fes­ti­val, c’est pas indis­pens­able mais cha­cun son avis. Prends si tu veux, mets-en partout, sois créatif.

makeup

© Gra­hame Jenk­ins (Unsplash)

Un déodorant

À pren­dre au cas où : ce n’est pas comme si tu n’al­lais pas tran­spir­er, finale­ment. Sauf évidem­ment, si tu es frais/fraîche en toutes cir­con­stances. Nota bene : les sprays sont inter­dits, mais les roll-on autorisés. 

déo

© Mohamed Bas­suoni (Unsplash)

Un appareil photo jetable

Les appareils pho­to, surtout jeta­bles, revi­en­nent à la mode. T’as le choix : ils sont pra­tiques pour avoir les pho­tos physique­ment, pareil pour les Polaroid. Il y a égale­ment les appareils numériques, argen­tiques ou autres pour une qual­ité par­ti­c­ulière et un effet vin­tage. À toi de te ren­seign­er sur ce qui t’in­téresse le plus quand tu prend tes photos.

photo

© Bady Abbas (Unsplash)

 

Main­tenant tu peux prof­iter pleine­ment et aller où bon te sem­ble. Et vous souhai­tant un mer­veilleux été de festivals !

 

À lire aussi sur Tsugi.fr : Quel futur pour les festivals ? 

 

Melody Rampath