Le videur du Berghain poursuit en justice les créateurs du jeu de société “Bergnein”… et gagne

Prends garde à Sven Mar­quardt… C’est le nom du videur bar­bu et tatoué du club du Berghain. Il vient de rem­porter son procès qui l’op­po­sait aux représen­tants de Beware Of Nin­ja, créa­teurs d’un jeu de cartes sobre­ment inti­t­ulé Bergnein. La société a été con­damnée à 15 000 € de dom­mages et intérêts, pour avoir util­isé sans autori­sa­tion l’im­age du videur allemand.

Ini­tiale­ment appelé Berghain Ze Game, Bergnein est un donc jeu dans lequel les joueurs doivent incar­n­er un videur de la mythique boite berli­noise. Une carte représen­tant Sven Mar­quardt, incluse sans son con­sen­te­ment, fig­u­rait aux côtés d’une poignée de ravers dess­inés à la main, que les joueurs choi­sis­saient de laiss­er ou ren­tr­er ou de recaler à la porte (exem­ple ci-dessous). Lorsqu’il l’a su, Mar­quardt a lancé une procé­dure judi­ci­aire. La déci­sion ren­due par le tri­bunal de dis­trict de Göte­borg (Suède) lui a donc don­né rai­son : out­re l’a­mende Beware Of Nin­ja doit égale­ment pay­er les frais de jus­tice et, logique­ment, détru­ire toutes les copies du jeu encore en sa pos­ses­sion. “La satire est morte en Suède” a déclaré Alexan­der Kandiloros ‑le créa­teur du jeu- à la radio sué­doise Musikguiden, qual­i­fi­ant la déci­sion d’ ”absurde”.

 

(Vis­ité 7 718 fois)