©Emilia Da Silva

Le week-end du 14 juillet, Pete The Monkey défriche les talents, pas la forêt

À St-Aubin-sur-Mer, on ne se con­tente pas d’une bonne pro­gram­ma­tion. Ni de porter un esprit résol­u­ment éco­lo. Ça, c’est déjà la base, et le fer de lance de nom­breux fes­ti­vals. Non, chez Pete The Mon­key, on brasse le tout pour créer une ambiance famil­iale, dépaysante et guidée par un but orig­i­nal et pré­cis : par­tir à la rescousse de la faune sud-américaine. En effet, tous les béné­fices de l’événe­ment sont rever­sés à Jacj Cuisi, asso­ci­a­tion bolivi­enne qui vise à créer une grande réserve naturelle de singes, accueil­lant les ani­maux vic­times du traf­ic et de la déforesta­tion. Pour sa huitième édi­tion, la joyeuse et simiesque équipe nous donne rendez-vous du 11 au 13 juil­let sous la ban­nière Moth­er Nature : “Mer­ci nature d’être là, super sympa.”

Super sym­pa égale­ment du côté de la musique. Ami de la forêt, Pete préfère laiss­er la végé­ta­tion en paix pour défrich­er les tal­ents. Peu importe le style ou le renom ; l’af­fiche est des plus alléchantes et éclec­tiques. Par­mi la sélec­tion sauce 2019, on retrou­vera entre autres les croon­ers de Papooz, la bonne bande de Camion Bazar, les pro­duc­tions fruitées de Folam­our, des DJ-sets signés Kid­dy Smile ou Fish­bach, l’écurie Pain Sur­pris­es (notam­ment portée par une presta­tion de sieur Petit Prince) ou encore les promet­teurs Sil­ly Boy Blue et Mau­vais Oeil. Ajoutez à cette liste non-exhaustive moult activ­ités inclu­ant sport, danse et ani­ma­tions pour enfants, et vous aurez une idée du tableau esquis­sé par Pete The Mon­key. Rendez-vous dans la jun­gle normande.

Pour plus d’in­fos sur le fes­ti­val, ça se passe sur leur site Inter­net ! Et tant qu’on y est, on se repasse l’after­movie 2018 : 

(Vis­ité 242 fois)