Vue des rails du Hasard Ludique © Charlotte Béja

Les 5 meilleures soirées à Paris pour la fête de la musique 2022

Chaque année, la venue ‑tant attendue- de l’été se célèbre en musique. La tra­di­tion­nelle fête de la musique fait son retour ce mar­di 21 juin avec son lot d’évène­ments. Dans ce méli-mélo de soirées plus cool les unes que les autres, dif­fi­cile de faire un choix ou même de s’y retrou­ver mmh? On vous aide. Voici une sélec­tion de cinq soirées triées sur le volet pour célébr­er comme il se doit la plus belle des saisons.

Gaité Lyrique — Carte blanche à Sabrina Ratté

Pour cette prochaine fête de la musique, la Gaité Lyrique a don­né carte blanche à une artiste plas­ti­ci­enne qu’elle con­naît très bien, Sab­ri­na Rat­té. L’artiste à la baguette de l’hy­bride exposition-expérience Aurae a choisi de ramen­er son binôme de scène, le musi­cien Roger Tel­li­er Craig, sa col­lab­o­ra­trice et arti­sane du son, Andrea-Jane Cor­nell, le col­lec­tif MSHR et l’in­trépi­de créa­teur sonore Ben Shemie. Comme bien sou­vent avec l’in­sti­tu­tion cul­turelle parisi­enne, l’in­no­va­tion et l’ex­plo­ration seront deux com­posantes essen­tielles de cette prochaine célébra­tion du 21 juin. On fêtera le son certes mais com­ment oubli­er la vidéo ? L’ex­po­si­tion Aurae de Sab­ri­na Rat­té est à décou­vrir jusqu’au 10 juil­let prochain à la Gaité.

fête

© Vivien Gaumand

Le Hasard Ludique

Comme sou­vent avec cet étape oblig­ée pour tout fer­rovipathe, amoureux de l’apéro et/ou de la bonne musique, la fête sera en extérieur ET en intérieur pour une soirée d’ex­cep­tion qui ne dérangera pas trop les voisins, les pau­vres… Pour autant, si la bam­boche se fait tou­jours dans le respect des autres, pas ques­tion de ne pas se faire plaisir. Le sur­volté groupe Chien Méchant, l’en­voû­tante HSRS et l’an­cien du stu­dio Motor­bass Bap­tiste Lagrave, assureront l’am­biance hors des murs sur les rails de la Petite Cein­ture de 19 heures à 22 heures. Puis la soirée se pour­suiv­ra jusqu’à 1 heures 30 dans la salle de con­cert du Hasard Ludique, avec le DJ pro­tégé de Crac­ki Records, Mas­ter Phil. Un chou­ette pro­gramme à la hau­teur de l’évène­ment, le serez-vous ? On n’en doute pas une seul sec­onde, foncez !

fête

© Char­lotte Béja

La Rotonde Stalingrad — Désolé pour le bruit

À quelques pas du canal, la Rotonde Stal­in­grad a vu les choses en grand ‑très grand- pour fêter le pas­sage du print­emps à l’été. C’est hors de ses murs que la salle fera la fête. For­cé­ment, amis voisins… “désolé pour le bruit” mais là, il faut qu’on danse ! Pour ce faire, le line-up aus­si éclec­tique que pointu d’It­inéraire Bis devrait bien nous aider. Des prods hip-hop à la tech­no, en pas­sant par l’inévitable house, le col­lec­tif parisien devrait nous emmen­er crescen­do jusqu’à l’ex­tase. Kazam, Eskha, Mayflo et Bassi seront les arti­sans de cette soirée qui s’an­nonce déjà mémorable.

fête

À lire également
👀 2 000 personnes chantent Mylène Farmer à la Fête de la Musique : les orgas racontent

 

Le Point Éphémère

Au fil des belles saisons, le 200 quai de Valmy est devenu l’un des lieux incon­tourn­ables de la fête à Paris. Le Point Éphémère aura une nou­velle fois l’oc­ca­sion de le démon­tr­er le 21 juin prochain. Un blind­test géant, des quizz et ‑surtout- des con­certs et DJ sets de feu, avec la par­tic­i­pa­tion de l’émi­nent col­lec­tif parisien Venus Club de 18 heures à 3 heures du mat’, voici le méchant pro­gramme pour faire la teuf.

musique

Café A — R&D Fête de la musique
Jacques B2B Miel de Mon­tagne, PPJ et Haich Ber Na, la classe ! Carte Noire a don­né carte blanche au Café A pour con­coc­ter ce line-up digne des meilleurs fes­ti­vals. Tout ce beau monde sera à retrou­ver dans le cou­vent des Récol­lets de Paris, à prox­im­ité de la Gare de l’Est. Il est un lieu mag­ique dont la cour sera par­faite pour accueil­lir sur scène, durant une par­tie de la soirée, ces artistes de renom. Plus tard dans la soirée, les portes de la chapelle s’ou­vriront pour une fies­ta dan­tesque en ses murs.
musique
Comme tou­jours avec la fête de la musique, tout ça est gra­tu­it et totale­ment ouvert à tous ! Alors pourquoi se priv­er ? Main­tenant, c’est à vous de vous arracher les cheveux pour trou­ver la bonne soirée, bonne chance. On hésite toujours…
(Vis­ité 6 325 fois)