Boris Johnson en conférence de presse au 10 Downing Street ©Andrew Parsons

Réouverture en vue pour les clubs au Royaume-Uni

Ce sera la pre­mière fois depuis le début de la pandémie que les clubs anglais pour­ront rou­vrir, dans la dernière étape du plan de sor­tie de crise dévoilé par Boris John­son hier soir.

Les clubs au Royaume-Uni pour­raient rou­vrir au plus tôt le 21 juin selon le nou­veau pro­gramme de sor­tie de crise du gou­verne­ment bri­tan­nique. Une nou­velle encour­ageante alors qu’un rap­port pub­lié la semaine dernière fai­sait part de la men­ace d’ex­tinc­tion qui pesait sur l’in­dus­trie de la nuit au Roy­aume Uni si aucun plan de sou­tien n’é­tait rapi­de­ment mis en place. Cette date est bien sûr à pren­dre avec des pincettes, puisque la réou­ver­ture se fera sous réserve d’une amélio­ra­tion de la sit­u­a­tion san­i­taire alors que le pays est actuelle­ment tou­jours confiné.

Les organ­isa­teurs de fes­ti­vals ne voudront revenir que lorsqu’il est sûr de le faire

La réou­ver­ture des clubs fait ain­si par­tie de la dernière étape de qua­tre de cette feuille de route pour sor­tir de la pandémie. Les clubs seront donc les derniers espaces publics à rou­vrir. La réou­ver­ture se fera aus­si en par­al­lèle avec le retour des “grands événe­ments”, une caté­gorie qui inclue les fes­ti­vals de musique. “Les organ­isa­teurs de fes­ti­vals ne voudront revenir que lorsqu’il est sûr de le faire” a réa­gi dans un com­mu­niqué Paul Reed, prési­dent de l’as­so­ci­a­tion des fes­ti­vals indépen­dants. “Si la fin des restric­tions s’ar­rête et que des événe­ments sont soudaine­ment annulés en con­séquence, il est de la plus haute impor­tance que notre secteur reçoive rapi­de­ment l’aide du gou­verne­ment pour com­penser.” Donc il y a quand même un risque de pari­er sur la tenue des grands fes­ti­vals debout au UK cet été,

 

À lire également
3 concerts-tests sont prévus à Paris et Marseille, selon la ministre de la Culture

 

L’é­tape 3, qui devrait débuter nor­male­ment le 17 mai, per­me­t­tra à cer­tains événe­ments plus petit de se tenir, avec des jauges à 50% de capac­ité et jusqu’à 1 000 per­son­nes dans les salles fer­mées, en extérieur à 4 000. Les événe­ments assis en extérieur pour­ront se tenir jusqu’à 10 000 per­son­nes. Leur tenue sera aus­si con­di­tion­née aus­si aux résul­tats du groupe de recherche sci­en­tifique sur les événe­ments du gou­verne­ment. Tout comme les prochains concerts-tests à venir en France, ces recherch­es se fer­ont sur une série de con­certs avec des foules et une dis­tan­ci­a­tion sociale réduite qui devrait débuter en avril.

Les deux pre­mières étapes de la feuille de route con­cerneront la réou­ver­ture des écoles, des com­merces et salles de sport. Pour ce qui est des voy­ages inter­na­tionaux, le pro­gramme ne donne aucune véri­ta­ble assur­ance, même si la date du 17 mai est don­née comme au plus tôt : si cela s’avère vrai, on ne man­quera pas d’aller ren­dre vis­ite au Boom­town ou au Field Day à Lon­dres dès que l’é­tape 4 sera en vue. Vous avez suivi ?

(Vis­ité 1 412 fois)