Les perquisitions se multiplient à Ibiza

Deux mil­lions en cash. C’est la somme retrou­vée par la police espag­nole après un raid à l’Am­ne­sia, célèbre club d’Ibiza. Les bil­lets étaient cachés un peu partout dans la boite de nuit, la police ayant détru­it quelques murs pour y trou­ver des com­par­ti­ments. Une méth­ode d’écureuil qui n’évoque évidem­ment pas de sim­ples petites économies cachées sous un mate­las : depuis le 5 juil­let (mar­di), les forces de l’or­dre espag­noles ont fouil­lé 87 clubs dans tout le pays en sus­pec­tant des “crimes con­tre le Tré­sor pub­lic” — com­pren­dre argent non déclaré et impôts non payés. Selon El Mun­do, qua­tre per­son­nes con­nec­tées à l’Am­ne­sia ne s’en sor­tent pas indemne : ils ont été arrêtés, y com­pris le pro­prié­taire du club Mar­tin Fer­rer, ont béné­fi­cié d’une lib­erté con­di­tion­nelle mais ont dû con­fi­er leurs passe­ports à la police. 

Aux dernières nou­velles, le Space et le Priv­i­lege sont les derniers clubs à avoir été fouil­lés, ce matin. Ces raids ont même un nom d’opéra­tion : Chopin. De quoi faire trem­bler tous les Baléares alors que les clubs de l’archipel sont en pleine haute saison. 

(Vis­ité 92 fois)