Skip to main content
6 mai 2022

Les trolls russes s’en prennent à Daft Punk, David Guetta ou Tiësto

par Antoine Gailhanou

Un groupe de trolls russes a tenté de matraquer une propagande pro-Poutine sur de nombreux réseaux sociaux. Parmi leurs cibles, on trouverait les comptes de musiciens électroniques très suivis comme Daft Punk ou David Guetta.

La guerre de l’information passe aussi par la musique. Pour diffuser sa propagande, le gouvernement russe use d’une méthode désormais bien connue : entretenir clandestinement des « usines de trolls », soit des centaines de faux profils sur les réseaux sociaux. Ceux-ci vont ensuite parasiter les discussions partout où ils le peuvent, notamment pour alimenter la désinformation concernant l’invasion en Ukraine. Comme l’explique le Guardian, le gouvernement britannique a identifié l’une d’elles à St Petersbourg, soupçonnée d’être liée à Evgueni Prigojine. Ce très proche de Poutine dirige l’Internet Research Agency, organisme de propagande derrière de nombreuses opérations de désinformation russes.

À lire également
Soutien à l’Ukraine : de nouvelles initiatives solidaires à suivre

Cette « usine » aurait ainsi principalement agi sur TikTok, Instagram et YouTube. Jouons l’efficacité pour plus de rendement. Les trolls tentent d’y manipuler des sondages, et investissent les sections de commentaires sur les profils de dirigeants politiques ou de médias… Mais aussi d’artistes. Toujours selon le Guardian, les profils d’artistes européens comme Daft Punk, David Guetta, Tiësto ou Rammstein auraient ainsi été ciblés. Servant ainsi, malgré eux, de supports de désinformation (bien qu’il soit difficile de retrouver ces messages, désormais). Par ailleurs, des influenceur sur TikTok auraient été approchés pour relayer cette propagande. Par mesure de sécurité, le gouvernement britannique n’a pas donné plus de détails sur les comptes concernés. Dans tous les cas, mieux vaut toujours rester sur ses gardes.

Visited 42 times, 1 visit(s) today