Skip to main content
25 juillet 2018

L’Espace B contraint à la fermeture administrative

par Corentin Fraisse

Le rideau est baissé et le restera pendant au moins un mois. La Préfecture de Police a ordonné une fermeture administrative de l’Espace B (Paris 19), liée à des problèmes de sécurité de la salle, au moins jusqu’au 26 août.

Depuis plusieurs années, à quelques enjambées du parc de La Villette, l’Espace B (ou « Espace Berbère », c’est selon) cache bien son jeu. Derrière ses allures de bar de quartier et ses faux airs de resto italien il abrite, dans sa grande salle à l’arrière, des concerts underground archi-variés : de la synthpop à électro-rock, du hip-hop au grunge en passant par la chillwave. C’est avec »tristesse et frustration » que l’équipe de l’Espace B a annoncé la fermeture administrative sur ses réseaux sociaux. Suite à de récents contrôles, plusieurs travaux d’aménagement avaient été réalisés pour mettre la salle aux normes et respecter les conditions de sécurité… « Mais il semblerait que ça ne soit pas suffisant » précise le message plein de regrets posté sur leur page Facebook. Les concerts prévus jusqu’au 26 août ont dû être annulés : il faudra faire sans le trio noise/hardcore de San Francisco Loma Prieta -pour ce qui devait être leur seule date française- ou Blacklisters. Exit le garage-rock australien des Dz Deathrays, de Hockey Dad et de These New South Whales. La team de l’Espace B met tout en oeuvre pour les reprogrammer dans d’autres salles parisiennes. Rassurez-vous, la soirée rock indé prévue pour vendredi avec Kimberly, Versolo et P.I.P. aura lieu à La Pointe Lafayette.

De nouveaux travaux vont être réalisés, pour que l’Espace B puisse revenir toujours plus fort à la fin de l’été. La team l’annonce espère que cette fermeture ne sera que de courte durée : « Nous allons nous battre pour continuer à vous proposer une belle programmation rue Barbanègre ! » Nous voilà rassurés.

Visited 27 times, 1 visit(s) today