L’histoire de la techno de Detroit en une playlist définitive

Tout est dans le titre de cette playlist : The His­to­ry Of Detroit Dance Part One:1981 — 1991. Nous sommes sur Discogs, LE site de référence pour les pas­sion­nés de vinyles et de discogra­phies, à la fois immense base de don­née et marché aux dis­ques aux éta­lages infi­nis. Si on croule vite sous la masse de con­tenus et d’informations, cer­tains pas­sion­nés pren­nent du temps pour défrich­er et sélec­tion­ner les clas­siques, raretés ou per­les oubliées : bien­venu dans le monde des dig­gers. Par­mi eux, justice808, funk_wid_it et Real­Fresh­Blog. Ils ont accom­plis un remar­quable tra­vail de recherche en com­pi­lant les sor­ties his­toriques de la tech­no de Detroit, ville‐berceau du genre.

Cette playlist s’attarde donc sur la péri­ode 1981–1991, retracée à tra­vers 265 dis­ques qui ont fait la tech­no (et la house) de Detroit. On y trou­ve bien sûr des morceaux des grands pio­nniers que sont Cybotron (Juan Atkins & Richard Davis), Kevin Saun­der­son, Der­rick May, Ter­rence Park­er, Carl Craig ou encore Jeff Mills. Mais il y a surtout tout un tas de face B, de ver­sions remixées et d’edits par d’obscurs alias dans cette sélec­tion. Un vrai bon­heur pour les puristes qui souhait­ent com­pléter leur col­lec­tion, ou une belle façon pour les moins con­nais­seurs de décou­vrir cette scène insti­ga­trice du mou­ve­ment cul­turel qu’est dev­enue la tech­no. Cerise sur le gâteau, les auteurs ont ajouté des com­men­taires et anec­dotes sur cer­taines références de cette playlist. Et une sec­onde est en pré­pa­ra­tion, sur la péri­ode 1992–2002. C’est ça la beauté d’Internet.

(Vis­ité 2 486 fois)